Live News

Riche-Terre : les 115 ex-planteurs pourront reprendre possession de leurs terres à la mi-avril 2020

Les terrains qui ont été attribués aux ex-planteurs de Jin Fei.

Bonne nouvelle pour les 115 ex-planteurs de Riche-Terre. Après plus de dix ans d’attente, ils pourront reprendre possession de leurs terres en début d'année prochaine. C’est ce qui ressort d’un communiqué publié par Landscope Mauritius, ce lundi après-midi, 21 octobre.

Rappelons que les ex-planteurs avaient été obligés de quitter leurs terres en 2007 dans le cadre du projet Tianli/Jinfei.

«En 2016, le gouvernement a fait l’acquisition de 9 hectares situés à Khoyratty et Mon-Goût. L’aménagement de ces terres a pris un léger retard», écrit Landscope Mauritius.

«Au coût de Rs 18 millions, le contrat a été alloué à Square Deal Multipurpose Cooperative Society Ltd après un exercice d’appel d’offres. Les travaux ont démarré le 18 octobre dernier. Ils devraient être complétés d’ici mi-avril 2020. Ce n’est que par la suite que les planteurs concernés pourront reprendre possession de leurs terres», souligne Landscope Mauritius.

Pour sa part, le travailleur social et porte-parole des ex-planteurs de Riche-Terre, Salim Muthy, déplore ce lundi après-midi, 21 octobre, dans une déclaration sur les ondes de Radio Plus «la façon de faire du gouvernement sortant».

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !