Live News

Revendications des employés : turbulences à l’aéroport de Rodrigues

Plusieurs dizaines d’employés d’Airport of Rodrigues Ltd exigent que leurs conditions de travail et leurs salaires soient alignés à ceux de leurs collègues d’Airports of Mauritius Ltd. Plusieurs dizaines d’employés d’Airport of Rodrigues Ltd exigent que leurs conditions de travail et leurs salaires soient alignés à ceux de leurs collègues d’Airports of Mauritius Ltd.

Les opérations à l’aéroport de Rodrigues ont subi quelques perturbations le mardi 15 octobre 2019. Plusieurs employés ont décidé de prendre leur pause en même temps, en guise de protestation contre leurs conditions de travail et de salaire. 

Dans un courriel adressé aux managers et aux Supervisors qui étaient de service le mardi 15 octobre 2019, Gail Leong Kye, Airport Manager d’Airport of Rodrigues Ltd (ARL), évoque des « incidents » survenus ce jour-là au niveau des opérations de l’aéroport et touchant plusieurs vols. D’après ce mail, l’aéroport aurait, ce jour-là, opéré avec moins de personnel que le minimum préconisé par l’article 17 du Procedure Agreement. 

L’Airport Manager a réclamé qu’un rapport lui soit soumis en ce sens. « Please compile reports on the incidents of today 15 October 2019 – for operations of MK 124/125 and operations of Medical Evacuation flight F-GCTR and MK 140/1 with less than minimum service staff as per attached Procedure Agreement – Article 17 », peut-on lire. 

Gail Leong Kye demande aussi aux managers et Supervisors des détails précis sur le déroulement des événements ce jour-là et sur l’identité de ceux impliqués. « (…) who was present, who was involved, what implications and impact, if any, there were on operations ? » a-t-elle demandé. Elle souhaitait aussi savoir les mesures prises à ce moment-là. « What were the courses of action taken by you and any other pertinent information that you may wish to submit ? » a-t-elle exigé. 

À l’origine de ces incidents : plusieurs dizaines d’employés d’ARL ayant tous décidé, le mardi 15 octobre 2019, de prendre leur pause déjeuner simultanément. Il s’agissait en fait un mouvement de protestation de la part de ces employés. Ils exigent que leurs conditions de travail et leurs salaires soient alignés à ceux de leurs collègues d’Airports of Mauritius Ltd (AML). « On 15 October 2019, at 9h30, employees informed the management that at 11h00 they would all take their lunch time simultaneously unless there is new information available in regards to their request for the alignment of salary and terms and conditions of employment to that of AML », confirme la direction d’ARL. 

Résultats des courses : l’embarquement pour le vol MK 125, prévue à 11 h 05 ce jour-là, a dû être repoussé de 40 minutes. « The check-in for flight MK 125, scheduled to start at 11h05, was started at 11h45, as most employees took their lunch break from 11h00 to 11h45. On the other side, all employees of the Airport Rescue and Firefighting Department operated normally. However, the delayed start of check-in operations did not postpone the flight departure », a fait ressortir la direction d’ARL. 

Au niveau du shift du soir, la direction d’ARL avance que les employés ont eux aussi décidé de prendre leur pause simultanément, soit de 17 h 30 à 18 h 30. Cette fois, le personnel de la direction et le Supervisory Level Staff ont dû se retrousser les manches et aider au niveau des opérations, d’autant qu’un vol pour une évacuation médicale était programmée. « There were no disruptions to operations, as the management and supervisory level staff provided support for the operations of a medical evacuation flight and the flight MK 141 which were on-going. » Si la direction souligne que le vol MK 141 a été retardé, elle précise toutefois que c’était dû à un problème technique.

Des employés s’interrogent néanmoins sur la capacité de leurs collègues de la direction à mener les opérations au niveau de l’embarquement, surtout pour le screening des passagers. Idem sur la décision de poursuivre les opérations de l’aéroport lorsque les employés prenaient leur pause, car l’aéroport a dû opérer avec un personnel réduit.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !