Actualités

Retraits non autorisés : l’accusé écope d’une amende de Rs 50 000

Cour intermédiaire L’accusé avait effectué des retraits non autorisés du compte de son employeur.

L’accusé avait effectué des retraits non autorisés du compte de son employeur. Cet ancien chauffeur, de Curepipe, a écopé de cinq amendes de Rs 10 000 chacune devant la cour intermédiaire. Faute de preuve, il a été disculpé pour vol de carte bancaire.

L’ancien chauffeur, âgé de 27 ans, répondait devant la cour intermédiaire d’une accusation de vol de carte bancaire et d’avoir effectué des retraits non autorisés. Il aurait pris la carte bancaire de son employeur, âgé de 67 ans, et fait des retraits en plusieurs occasions. Il a encaissé la somme totale de Rs 29 000, en mars et avril 2017. Il avait plaidé non coupable.

Le verdict a été prononcé par la magistrate Meenakshi Gayan-Jaulimsing. La cour n’a pas eu la possibilité d’écouter le déclarant, ce dernier ayant entre-temps poussé son dernier soupir. Le jeune homme a été blanchi pour vol, après que la cour ait conclu que l’élément de vol n’a pas été établi par la poursuite. La cour l’a cependant jugé coupable de cinq accusations d’« unauthorised access to computer data ». Il a ainsi écopé d’une amende de Rs 10 000 pour chaque accusation.

Dans ses dépositions à la police, le jeune homme a expliqué qu’il travaillait comme chauffeur pour le sexagénaire. Il a admis avoir effectué des retraits à un guichet automatique en utilisant la carte bancaire de son employeur. Cependant, il a déclaré que son employeur l’avait autorisé à effectuer ces retraits, car il lui avait donné son code. Toutefois, il a avoué avoir retiré plus d’argent qu’il le fallait, car il se trouvait en difficulté financière.

En sus, l’accusé a affirmé qu’il a retiré une somme de Rs 18 000 en plus de ce que lui avait demandé son employeur. Quand le vieil homme a appris qu’il avait fait des retraits sans son autorisation, le chauffeur lui a rendu la somme de Rs 16 000. Lors du procès, la police a confirmé que le jeune homme a effectivement remis cet argent à son ex-employeur.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !