Live News

Résidence Kennedy : 4 officiers de l'Icac agressés à coups de sabre, de brique et de javelot après une course-poursuite 

Ils étaient à sa recherche depuis un an. Hansley Desiré Neptune est soupçonné de blanchir de l’argent du réseau du trafiquant Curly Chowrimootoo. 

Des officiers de l'Independent Commission Against Corruption (Icac) n'ont vu que du feu ce lundi après-midi. Ils se sont rendus à Résidence Mangalkhan, Floréal, où Hansley Desiré Neptune se trouvait sur un chantier de construction à bord d’une tractopelle de la marque JCB. 

Le suspect s’est tout de suite montré menaçant, explique Amrish Bucktowarsingh, chargé de communication à l’Icac, dans une déclaration à Radio Plus. 

Hansley Desiré Neptune a menacé verbalement les officiers de l’Icac et a essayé de foncer sur eux avec la tractopelle. Le suspect et les officiers de l’Icac se sont alors engagés dans une course-poursuite, de Floréal en passant par Vacoas et Quatre-Bornes pour ensuite atterrir à Résidence Kennedy à Quatre-Bornes. Les officiers de l’Icac ont eu du mal à l’interpeller, car Hansley Desiré Neptune a empêché toute tentative de l'approcher, endommageant au passage les véhicules de l'Icac. 

Arrivés à Résidence Kennedy, les officiers de la commission anticorruption se sont retrouvés face à une foule hostile composée d'une soixantaine de personnes. Armés de sabres, de briques et de javelots, ils ont agressé les officiers de l’Icac qui ont alors perdu toute trace du suspect.
 
Bilan des incidents : quatre officiers de l'Icac ont été blessés et deux véhicules endommagés. L’Icac mettra tout en œuvre pour arrêter Hansley Desiré Neptune et les personnes qui ont fait obstruction à son arrestation, assure le chargé de communication de l'Icac, qui précise que de grosses opérations sont à prévoir.