Live News

Réseaux sociaux : méfiez-vous des offres de prêts, dit la Banque centrale

La Banque de Maurice

Alors qu’à l’avant-plan on discute des vols de données personnelles sur Facebook, des fraudeurs sévissent sur les réseaux sociaux. Ils tentent d’arnaquer en promettant des prêts et/ou formule d’assurances aux particuliers.

Dans un communiqué publié sur son site lundi 5 avril, la Banque de Maurice décortique le mode opératoire en trois étapes distinctes :

- Par le biais de faux ou profils volés, les arnaqueurs prennent contact avec des membres des réseaux sociaux pour les informer qu’ils peuvent être éligibles pour un prêt ;

- Afin de donner un brin de crédibilité à ladite transaction, on pourrait faire accroire qu’une banque, une institution financière voire une personne supposément proche de sa direction serait impliquée, et

- Sous de faux prétextes, un paiement en amont couvrant le traitement du dossier et les frais l’assurance serait exigé afin d’accélérer le processus. Qui plus est, un argument est avancé selon lequel ce paiement est remboursable.

« En cas de doute, un membre du public peut se mettre en contact avec les institutions qui offriraient ce genre de prêts, » fait ressortir la Banque de Maurice.

La liste d’institutions ayant un permis d’opération émis par le régulateur est composé de :

ABC Banking Corporation
Absa Bank (Mauritius)
AfrAsia Bank
Bank of Baroda
Bank of China (Mauritius)
Bank One
BanyanTree Bank
BCP Bank (Mauritius)
Habib Bank
HSBC Bank (Mauritius)
Investec Bank (Mauritius)
MauBank
SBI (Mauritius)
SBM Bank (Mauritius)
Standard Bank (Mauritius)
Standard Chartered Bank (Mauritius)
The Hongkong and Shanghai Banking Corporation
The Mauritius Commercial Bank
Warwyck Private Bank

  • Mazda 3

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !