Live News

Reprise difficile pour Sultan, le marchand de dholl puri

Sultan Auhamed est marchand de dholl puris depuis près de 42 ans. Il travaille en face de la banque MCB de Vacoas. Après deux mois de confinement, Sultan et son fils reprennent le travail en ce mercredi 27 mai. Pour cette première journée, à 8h15, pas de clients en vue sauf quelques rares passants et des habitués.

En temps normal à la même heure, il y a une longue file d’attente, composée de  personnes qui achètent leurs dholl puris ou rotis avant d'aller travailler. Tel n’est pas le cas ce matin, une première en 42 ans ! D’ailleurs, au vu de la situation qui prévaut dans le pays, Sultan appréhendait une baisse dans la clientèle. C’est pourquoi il n’a pas préparé la quantité habituelle de dholl puri. 

Pour respecter les normes sanitaires, Sultan met du « sanitizer » à la disposition de ses clients. Son fils assure le service et il tient la caisse. À savoir, que pour l’instant, le prix du roti et du dholl puri est inchangé, c'est à dire Rs 12.

Quelques minutes après notre rencontre avec Sultan et son fils, deux policiers qui patrouillaient ont expliqué à Sultan qu'il ne peut malheureusement pas opérer, tant que le couvre-feu n'est pas levé. Pas de chance pour le marchand de dholl-puri qui se voit dans l’obligation de remballer ses affaires.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !