Live News

Reprise des travaux parlementaires - Sooroojdev Phokeer : «On travaille sur plusieurs options»

Ce vendredi, le 3 avril, les députés sont supposés retourner au Parlement pour terminer les débats sur le discours-programme 2020-2024. Mais au niveau des députés, tous ne sont cependant pas unanimes par rapport au bien-fondé de l’exercice alors que l’épidémie du Covid-19 bat encore toujours son plein à Maurice.

« Nous sommes en train de travailler sur plusieurs options. On observe la situation avant de prendre une décision. Mais, je ne peux prendre la responsabilité seul de dire si oui ou non le Parlement siègera ou pas. Il faut aussi que nous voyons ce que disent les 'standing orders'», déclare Sooroojdev Phokeer.

Réagissant à la tenue d'une possible séance vendredi, sur sa page Facebook, Xavier-Luc Duval souligne que «si ce n'est que pour une PNQ et la continuation du discours programme, ce serait à mon avis une perte de temps. L'agenda parlementaire doit impérativement être changé pour que nous puissions examiner et voter des lois relatives à l'état d'urgence sanitaire».

Pour Xavier-Luc Duval, il faudrait augmenter considérablement l'amende pour violation du confinement/couvre feu, faire de sorte que le Parlement puisse siéger en mode virtuel comme le fait le Parlement européen, s'assurer que les compagnies d'assurances couvrent les véhicules qui ont besoin de rouler pendant cette période et faire de sorte que le non-renouvellement de la vignette de Road Tax et du fitness soit étendu indéfiniment pendant la période de confinement/couvre feu.

Les parlementaires devraient aussi, selon le leader du Parti mauricien social démocrate (PMSD), s’atteler à «préparer dès maintenant la gestion de crise, tant sanitaire, sociale et économique sur le long terme car tout cela risque de durer».

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !