Live News

Réouverture de l’enquête judiciaire sur la mort de Kistnen : «C'est un cas d'étranglement», dit la légiste Sheila Jankee Parsad

Elle affirme s'être rendue sur les lieux le 18 octobre 2020, quand le cadavre de Soopramanien Kistnen avait été découvert. Et elle est catégorique : « C'est un cas d'étranglement ». Propos de la légiste Shaila Prasad-Jankee au tribunal de Moka cet après-midi, mardi 27 juillet. Compte tenu que la victime avait la langue qui lui sortait de la bouche et que des morceaux de tissu lui ont été retrouvés au cou, c'est bel et bien un cas de strangulation.»

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !