Actualités

Rénovation du théâtre du Plaza : la troisième phase enclenchée

Annoncée pour septembre 2019, puis pour janvier 2020, la rénovation du Plaza, soit la phase finale, interviendra bien plus tard. 

Après le rapport du consultant Pixel Team, une compagnie indo-mauricienne spécialisée dans l’architecture, le Central Procurement Board vient tout juste de débuter les procédures d’appel d’offres pour le projet qui devrait coûter aux alentours de 300 millions de roupies. Cette phase 3 du projet concerne la rénovation du théâtre en lui-même.  Le dernier baisser de rideau a eu lieu il y a une quinzaine d’années et depuis, les ravages du temps a eu raison de l’architecture de ce théâtre classé patrimoine nationale. De ce fait, le coût du projet de rénovation est conséquent. Cependant, il ne s’agit pas seulement de faire une rénovation. Il y a également un plan pour l’entretien du bâtiment.

Pour financer le projet, le gouvernement et la collectivité locale ont pu compter sur l’aide du gouvernement indien, avec une somme de Rs 325 millions. Celle-ci provient directement de la ligne de crédit accordée par l’Inde à Maurice en novembre 2015. Il y a cependant des conditions. La mairie de Beau-Bassin/Rose-Hill doit fournir des documents et un plan complet sur la préservation du bâtiment.

La première phase de la rénovation du Plaza, complétée en décembre 2009, consistait à refaire la toiture et les corniches. Elle avait coûté Rs 87 millions. La deuxième phase des travaux a été complété en novembre 2016. Elle concernait la réfection de la salle des fêtes et du bloc administratif. Le contrat était d’un montant de Rs 105 millions.

À la mairie des villes-sœurs, on exprime le souhait d’offrir aux Mauriciens un théâtre moderne, mais qui va surtout conserver son authenticité de par son architecture antique. Le théâtre de Plaza et celui de Port-Louis sont parmi les plus beaux et plus grands théâtres du sud-ouest de l’océan Indien, sans oublier leur cachet historique.

Théâtre de Port-Louis : financement toujours recherché

Autre théâtre historique, autre problème. Le théâtre de Port-Louis a, lui, besoin de plus de Rs 200 millions pour démarrer la phase 2 du projet. Sauf que la mairie dispose seulement d’une enveloppe de Rs 30 millions pour ledit projet. Une requête a été formulée à l’Association internationale des maires et responsables des capitales et métropoles partiellement ou entièrement francophones (AIMF) pour un apport de Rs 20 millions. À savoir que l’AIMF avait déjà contribué Rs 12 millions pour la première phase du projet qui consistait à refaire la toiture abimée par les termites et les infiltrations d’eau. La mairie de Port-Louis compte aussi solliciter l’aide du ministère des Finances pour un coup de pouce.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !