Live News

Rendez-vous renvoyés : l’IRM de l’hôpital Jeetoo fait grincer les dents

Les patients seront référés vers d’autres hôpitaux.

Venus pour des examens approfondis sur la cause de leurs douleurs, ils ont dû repartir plusieurs fois. Ces patients de l’hôpital Jeetoo pourront heureusement passer leur IRM dans d’autres établissements.

C’est un véritable calvaire qu’ont vécu ces derniers temps certains patients de l’hôpital Jetoo, à Port-Louis. À  l’instar de Shardha V.. Souffrant des reins, cette habitante de Tranquebar y est allée se faire examiner au mois de septembre 2020. Le médecin lui a prescrit une IRM en novembre. Mais le jour venu, Shardha a appris que ses examens médicaux seraient reportés pour le 21 décembre. Car l’appareil ne fonctionnait pas. « Arrivé en décembre, même scénario : le médecin m’a informé qu’un autre rendez-vous serait fixé pour le 18 janvier 2021. Par trois fois, mon IRM a été renvoyée. Car cette semaine aussi, je n’ai pas pu la faire. Le plus éprouvant, c’est que j’ai dû attendre plusieurs heures à jeun pour qu’au final, au cours de l’après-midi, on m’informe qu’encore une fois que je ne pourrais pas effectuer l’examen », déplore Shardha. 

Riaz, habitant de Pailles, s’est retrouvé dans une situation similaire. Sa fille avait, elle, des douleurs au genou. Une première fois, ils ont fait le déplacement à l’hôpital, pour une consultation. Nous étions le 17 décembre 2020. Riaz avait alors obtenu un rendez-vous pour le 29 décembre. Mais, au jour convenu, sa fille n’a pas pu passer ses examens. « Lorsque j’ai demandé pourquoi l’IRM était  renvoyée, le chef radiographe de l’hôpital m’a informé que les patients devraient attendre jusqu’au mois d’avril pour de nouveaux rendez-vous », déplore Riaz. Shardha et Riaz ont souhaité être référés ailleurs pour effectuer leur test, estimant que leur problème est urgent. 

La plainte a été transmise à l’attaché de presse au ministère de la Santé, Kavish Pultoo. Ce dernier a expliqué que l’appareil pour l’IRM était bel et bien fonctionnel. Cependant, « un souci de ventilation de la salle est à l’origine d’un problème. Ce qui a cause le renvoi des séances. Le problème sera vite réglé. Entre-temps, les patients seront référés à l’hôpital SSRN,  à Pamplemousses, et à l’hôpital Victoria, à Candos, où du personnel additionnel sera sur place pour les prendre en charge », a indiqué le porte-parole du ministère.

Kavish Pultoo a aussi expliqué qu’il prendrait les coordonnées des patients et qu’il ferait en sorte qu’ils aient leur recommandation pour un autre hôpital si tel n’était toujours pas le cas.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !