Live News

Remous à l’ACIM : des tentatives pour évincer le secrétaire général Jayen Chellum

Jayen Chellum

Deux membres du conseil exécutif de l’Association pour la protection des consommateurs de l’île Maurice (Acim) convoiteraient le poste de secrétaire général de l’organisation, occupé depuis de nombreuses années par Jayen Chellum. Dans une déclaration à Le Dimanche/L’hebdo, celui-ci indique que « des scénarii, sans preuves à l’appui, sont montés de toutes pièces » pour nuire à sa réputation.

L’édition de Le Dimanche/L’hebdo du 11 août évoquait une « crise interne au sein de l’Acim », car des membres s’élevaient contre l’opacité dans la gestion de certains dossiers et le one-man show de Jayen Chellum. Soobash Huree, un membre de l’Acim rencontré deux jours avant la parution de l’article, avait alors confié qu’il avait consigné une déposition à la police des Line Barracks, suite à une prise de bec  entre lui et Jayen Chellum au sujet de certains dossiers de l’Acim. Antoine Cangy, le président de l’Acim, avait ensuite été sollicité. Il déplorait le fait que « des membres n’avaient pas accès aux dossiers de l’association ».

Pour sa part, Jayen Chellum fait ressortir que Soobash Hurree est membre exécutif depuis février 2018 et « qu’il ne peut avancer que le problème remonte à fin 2018 ». Concernant les allégations d’Antoine Cangy, le secrétaire général de l’Acim soutient que « les documents seraient certainement disponibles dans un délai raisonnable, étant sous la responsabilité du trésorier, qui occupe ce poste volontairement, puisqu’il est employé ailleurs. »

Tractations depuis janvier dernier

Selon des renseignements, certains membres de cette association envisagent d’éjecter Jayen Chellum de son fauteuil de secrétaire général de l’Acim à l’approche du renouvellement du conseil exécutif de cette organisation non gouvernementale. Le titulaire occupe ce poste depuis une trentaine d’années. Les tractations auraient commencé depuis janvier de cette année. Des membres du comité exécutif auraient pris leurs distances et auraient ensuite coupé tout contact avec la direction de l’Acim.

« Deux membres du comité exécutif veulent renverser la direction. Des scénarii, sans preuves à l’appui, sont montés de toutes pièces afin de nuire à ma personnalité. De faux renseignements et de faux numéros de contacts ont été circulés à la presse, alors que mes détracteurs détiennent mes véritables coordonnées », déplore Jayen Chellum.

Le secrétaire général de l’Acim dit avoir eu vent que ses détracteurs ont alerté la Commission anticorruption. D’ailleurs, il invite les enquêteurs de cette commission à venir vérifier des documents et autres dossiers relatifs à l’Acim. « Tous les livres de comptes sont à leur disposition. Nous n’avons rien à cacher et tout a été fait en totale transparence », dit-il.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !