Actualités

Remise de diplômes à l’Université de Maurice - Nawaz Noorbux : «Il nous faut nous surpasser…»

Sortir de sa zone de confort et se surpasser sur tous les fronts sont d’une importance primordiale pour réussir dans un monde dans lequel prime la concurrence. C’est l’avis de Nawaz Noorbux, directeur de l’information de Radio Plus.

Nawaz Noorbux était l’invité d’honneur de la cérémonie de remise de diplômes aux étudiants de la faculté des Sciences sociales et humaines, à l’auditorium Octave Wiehe, le mardi 9 octobre. 

S’adressant aux nouveaux diplômés, il a rappelé que le choix de sa vocation pour les bonnes raisons est crucial. « Vous devez décider si vous voulez travailler par besoin ou par passion. »  Il a partagé son expérience en journalisme, voire sa passion qui est devenue son métier, avec les nouveaux titulaires d’un diplôme en journalisme.

Le directeur de l’information de Radio Plus en a aussi profité pour énumérer les nombreux défis de cette profession. Parmi l’avènement de la technologie notamment Internet et les réseaux sociaux, qui ont bouleversé le métier de la presse.

« Il y a quelques années, ce que disait ou écrivait un journaliste était presque sacré, le citoyen n’avait pas une réelle plateforme pour exprimer ses idées. Aujourd’hui le journaliste discute avec le citoyen sur les réseaux sociaux et les médias en ligne. Nous voyons aussi que le journaliste traditionnel est en concurrence avec le citoyen journaliste. D’où l’importance que la presse traditionnelle se réinvente », indique-t-il.

Et de préciser que c’est pour cela que Le Défi Media Group offre une plateforme multimédia. « Les journalistes de demain devront avoir une panoplie de compétences, y compris celles qui sont techniques. Car les défis pour le métier sont innombrables. »

Nawaz Noorbux a parlé des nombreux forums et débats proposés sur les ondes de Radio Plus, sur diverses problématiques affectant la société mauricienne. « Le communalisme, mais aussi les inégalités économiques et sociales sont un frein au vivre-ensemble. »

Selon lui, il faut un changement de mentalités et une révolution culturelle. « C’est un fait indéniable, il y a chez nous une fracture sociale. Et si on ne rectifie pas le tir, cela risque de nous exploser au visage avec des conséquences irréversibles. »

Il a également évoqué les défis de l’ère numérique et la nécessité pour Maurice, d’acquérir des compétences au niveau de l’intelligence artificielle pour faire face aux défis du monde de demain.

192 diplômés

C’est avec fierté que quelque 192 étudiants de l’université de Maurice (UoM) ont reçu leurs diplômes des mains du Dr Louis Jean-Claude Autrey, le chancelier de cette institution. Après les avoir vivement félicités, il les a invités à aller jusqu’au bout de leurs ambitions, tout en faisant preuve de patience et de persévérance. Mais aussi d’innover et d’ajouter de la valeur à la connaissance.

Le Professeur Dhanjay Jhurry, vice-chancelier, a fait état des nombreux projets en cours à l’UoM dont la mise en place de l’Agritech Park. Celui-ci permettra aux universitaires d’effectuer des recherches en collaboration avec les secteurs public et privé. Idem pour les programmes conjoints avec le secteur industriel pour leurs employés, entre autres. Cela afin de mieux construire le capital social, en favorisant des interactions.