Faits Divers

Relations sexuelles avec mineure : Rosan Bundhun demande l’arrêt du procès

Rosan Bundhun Condamné à seize ans de prison en août 2018 pour le viol et l’agression de son ex-compagne Rosan Bundhun a fait appel et contestant la sentence.

Répondant devant la Cour intermédiaire de relations sexuelles avec une mineure, Rosan Bundhun, réclame l’arrêt de procès pour abus de procédure. Il avait été condamné à seize ans de prison en août 2018 pour le viol et l’agression de son ex-compagne. 

Il plaide non-coupable et il est défendu par Me Rama Valayden. La poursuite est représentée par Me Bhavna Bhagwan, State Counsel. L’affaire est présidée par la magistrate Bibi Razia Jannoo-Jaunbocus.

L’accusé soutient que c’est un abus de procédure vu qu’il est poursuivi pour un autre délit de la même nature et dont la plaignante est la même personne dans les deux cas. 

Dans le deuxième procès, Rosan Bundhun répond de cinq accusations d’avoir eu des relations sexuelles avec l’adolescente. Les délits ont eu lieu, le 29 janvier, 6 février, le 6 mars, le 11 mars et le 24 mars 2013 à Mahébourg.

Pervers masochiste

Rosan Bundhun avait été condamné à seize ans de prison, le 7 août 2018, devant la Cour intermédiaire. Il avait été jugé coupable de viol et d’agression. La victime était son ex-compagne. Les divers délits avaient été commis en janvier, février et avril 2011. La victime avait subi de nombreux sévices de la part de Rosan Bundhun. L’accusé a donné avis d’appel contestant la sentence de seize ans de prison.

Dans leur verdict, les magistrats Niroshini Ramsoondar et Raj Seebaluck l’ont qualifié de pervers masochiste agissant de façon barbare envers son ex-compagne. Les magistrats ont conclu que malgré le casier vierge de l’accusé, une peine d’emprisonnement est largement justifiable, afin d’envoyer un signal fort.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !