Live News

Relations industrielles : l'Employment Relations Tribunal tranchera sur plusieurs litiges au sein du CEB le 10 juin

Le confinement levé, la direction du Central Electricity Board (CEB) et le syndicat des employés se retrouvent de nouveau devant l'Employment Relations Tribunal (ERT), le mercredi 10 juin. Qui pourra trancher sur d'une série de litiges les opposant, qu'ils ne sont pas arrivés pas à régler à leur niveau.

Parmi la vingtaine de points qui font des étincelles, selon par la CEBSA (CEB Staff Association) on trouve, entre autres  : la structure salariale, la compensation salariale de 2017 qui a été réduite à 50 %, le paiement d’une compensation pour le travail de nuit et la question des samedi et dimanche dans la comptabilisation des 'vacations leaves' (congés payés). Ce dernier sujet de friction, étant donné que la semaine de cinq jours de travail est en vigueur au CEB. Le CEBSA fait aussi état de certains droits acquis qui seraient menacés.

Le président du syndicat, Clency Bibi, parle aussi d'un litige entourant les congés de maternité. À cet effet, il se bat pour que les employées qui ont pris leurs 14 semaines de congé de maternité ne perdent pas leurs congés payés accumulés ni les 6 % de « passage benefit  » (crédit voyage).

Clency Bibi cite aussi le cas des veuves d'employés en service avant 2008 et qui décèdent entre 60 et 65 ans, et qui bénéficient non pas de cotisations comme pension mais d'une compensation représentant 48 mois de salaires de leur défunt époux. Il trouve que c'est une injustice car les employés qui partent à la retraite à partir de 60 ans bénéficient pleinement du système de cotisations. Il souhaite donc que la direction du CEB collabore avec le syndicat pour le bien de tous les employés du CEB.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !