Actualités

Réintégration de Dev Hurnam - Me Carol Green-Jokhoo : «Un mauvais signal…»

Dev Hurnam lors de sa comparution.

Dev Hurnam demande sa réintégration au barreau. Le ‘Full Bench’ de la Cour suprême comprenant les juges Benjamin Marie Joseph, Nicholas Oh San-Bellepeau et Johan Moutou-Leckning, ont mis leur jugement en délibéré.  

Les avocats des diverses parties ont fait leurs plaidoiries, jeudi. Me Carol Green-Jokhoo, Assistant Solicitor General, représentant l’Attorney General, a déclaré que, compte tenu de la nature du délit pour lequel Dev Hurnam a été jugé coupable, le réintégrer au barreau serait envoyer un mauvais signal. 
Pour elle, l’avocat radié ne satisfait pas les exigences, de l’article 6 de la Law Practitioners Act. Le Senior Counsel, Robin Ramburn, avocat de Dev Hurnam, a répliqué aux arguments de Me Carol Green-Jokhoo.

Cette dernière a fait ressortir que Dev Hurnam avait été condamné, le 11 août 2003, à six mois de prison devant la Cour intermédiaire pour entente délictueuse. 

Il aurait fabriqué un alibi pour un de ses clients impliqué dans le braquage de la State Bank de Grand-Bois en mai 2000. 

Il avait fait appel du verdict et la Cour suprême avait annulé sa condamnation. Toutefois, le Directeur des poursuites publiques avait fait appel de ce jugement devant le Privy Council. 

Le 25 avril 2007, le conseil privé a renversé le jugement de la Cour suprême et a rétabli la peine de six mois de prison. À la suite d’une procédure disciplinaire, son nom a été rayé de la liste des avocats mauriciens le 28 janvier 2008.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !