Live News

Règlement de comptes à Pointe-aux-Sables - nuit d’horreur pour une famille : un jeune agressé au sabre

Le jeune homme a été blessé au tendon, à droite le sabre utilisé lors de l’agression.

Nuit de terreur pour les membres d’une famille de Pointe-aux-Sables, le dimanche 16 janvier. Ils étaient tous à la maison quand une bande de malfrats y a fait irruption. Armés de sabre, ils cherchaient un dénommé Kevin (prénom modifié), âgé de 21 ans. Lorsque le jeune homme s’est présenté, il a été roué de coups et a été atteint au tendon de la main gauche. Cette scène s’est jouée sous les yeux de sa mère et des autres membres de la famille, dont des enfants. 

Ses agresseurs sont ensuite repartis. À l’origine de cet incident, un règlement de compte pour une histoire de vol de drogue. Depuis, cette famille vit dans la terreur. « Depi inn arriv sa, pa pe kav dormi », dit Claudine (prénom modifié), la tante de Kevin, qui était présente au moment des faits. Ce soir-là, son neveu était sa chambre. « Vers 21 heures, une voiture s’est arrêtée devant notre porte. Trois hommes en sont descendus, sabres en main », raconte la dame.

Les trois individus se ruent dans la maison. « Ti ena bann tipti  de zan, trwa zan sa ler la. Bann dimounn-la tti pe rod mo neve », raconte Claudine. La mère du jeune homme a essayé de les retenir, mais en vain. « S’il ne sort pas, c’est toi qui en subiras les conséquences », devait lancer un des malfrats à la mère du jeune homme, tout en lui donnant un coup. 

Kevin a alors quitté la chambre. « Mo neve dir les li al get bann-la. Nou ti pe blok dans lasam pou li pa gagn bate. Me linn sorti », poursuit sa tante. Une fois le neveu entre leurs mains, les trois hommes l’ont roué de coups. « Ler linn rod defann lerla linn gagn enn kou dan lor lame. Inn gagn so tandon. Enn sab inn tonbe kan zot inn sove », poursuit-elle. Les trois agresseurs lui ont réclamé de l’argent, mais Kevin n’en avait pas. Ils l’ont laissé en sang avec ses proches. 

« Ces gens accusent mon neveu de leur avoir volé de la drogue valant Rs 3 000 et destinée à la vente. Cela remonte à deux ans environ. Maintenant ils veulent récupérer leur dû », confie celle-ci. Le jeune homme, blessé, a été conduit à l’hôpital Dr A. G. Jeetoo. « Il doit faire des examens approfondis et subir une opération le mercredi 26 janvier », dit sa mère. 

La famille a porté plainte pour agression. 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !