Live News

Règlement de comptes ou simple dispute ? : un ado poignardé en pleine rue

jay L'adolescent se remet graduellement de ses blessures.

Jay, âgé de 17 ans, est admis en clinique. L’adolescent revenait du travail, dimanche soir, à Fond-du- Sac, quand il a été victime d’une agression au couteau en pleine rue. Alvin C., 30 ans, son agresseur l’a poignardé à l’abdomen avant de prendre la fuite. La raison derrière ce geste demeure floue. L'agresseur aurait consommé des produits illicites. Il est recherché.

« Encore quelques centimètres et mon fils aurait pu perdre la vie », déclare Raj (prénom fictif), 49 ans. Depuis ce jour, il ne cesse de faire le va-et-vient entre chez lui  et le centre hospitalier. Jay (prénom modifié), qui souffre encore de cette agression, n’a pu donner sa version des faits complète à la police de Plaine-des-Papayes. Mais en quelques mots, il a pu dire à son père qu’il a été surpris par son agresseur alors qu’il ne lui a rien fait.

L'ado vient d’arrêter le collège et a pris de l’emploi dans un supermarché à Grand-Baie. « Linn koumans travay laba part-time. An fevriye li pou koumans swiv kour elektrik, mekanik ek plonbri », explique le père de l’adolescent. Dimanche, il est sorti du boulot vers 22 heures. Un véhicule l’a déposé. Alors qu’il allait rentrer chez lui, Alvin C., qui habite le quartier, l’aurait appelé. «  Linn dir mo garson vinn la mo ena pou koz ar twa. » Jay, ne se doutant de rien, s’est approché de lui.

En sang

L’instant suivant, le suspect a sorti une arme tranchante et a agressé l’adolescent. « Il s’est jeté sur mon fils qui a tenté de se défendre. » Au cour de cette lutte, la victime a été blessée au bras, à l’épaule, à l’avant-bras, à la tête et a reçu un coup à l’abdomen. Il s’est effondré et son agresseur a pris la fuite. Ses amis l’ont retrouvé en sang et l’a ramené à son domicile.

Son agresseur est connu pour être un homme violent

« J’ai vu mon fils arriver avec ses amis, il était en sang », nous dit le père qui ne peut chasser ces images de sa tête. « Ils m’ont d’abord dit que Jay avait été victime d’un accident, mais en voyant ses blessures j’ai su que ce n’était pas le cas. Ils ont fini par me dire la vérité. J’ai pris mon fils dans mes bras. Il saignait beaucoup », se remémore Raj. Ce dernier a alors transporté son fils en toute urgence à l’hôpital SSRN, Pamplemousses.

Après les premiers soins, il y a été admis. « Son agresseur est connu pour être un homme violent. Il est toujours à chercher des noises. C’est un toxicomane », nous dit Raj.

La police de Plaine-des-Papayes a été alertér. Le père de la victime et les policiers se sont rendus sur le lieu de l’attaque et ont récupère un couteau d’une vingtaine de centimètres. Mercredi, les proches de Jay l’ont conduit dans une clinique où il se remet lentement.

Depuis cet acte, l’assaillant, qui est connu des services de police est recherché dans la localité. Les policiers n’écartent pas l’hypothèse qu’au moment des faits, l’attaquant aurait pu être sous l’influence de produits illicites. Sa version des faits est attendue.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !