Live News

Régionalisation des centres de fitness : l’Eastern Vehicle Examination Station s’oppose au projet

Auto Check Ltd Auto Check Ltd approuve la régionalisation pour un partage équitable des véhicules.

La régionalisation des centres de fitness de la National Transport Authority risque de prendre du retard. L’Eastern Vehicle Examination Station, situé à Laventure, s’y oppose. Avec cette régionalisation, les propriétaires de véhicules devront se rendre dans le centre de fitness le plus proche de leur domicile pour obtenir leur certificat.

La décision prise par le Conseil des ministres, le 6 avril, veut faire de cette régionalisation une réalité en janvier 2019. Toutefois, l’Eastern Vehicle Examination Station a logé une mise en demeure contre la National Transport Authority (NTA) en Cour suprême. Selon les arguments de la compagnie, quand les appels d’offres ont été lancés, il n’y avait aucune mention de régionalisation. « Dès le départ, le dossier a été mal ficelé au sein de la NTA », indique un officier. « Nous suggérons un self-imposed quota journalier des véhicules qui devront obtenir leur certificat. Cela permettra aux trois centres de travailler de manière équitable. »

Les centres Auto Check Ltd à Plaine-Lauzun et S.G.S Mauritius Ltd à Forest-Side sont favorables au projet. « Nous approuvons la régionalisation qui nous fournira une part équitable de véhicules », souligne un responsable d’Auto Check Ltd.

Trois réunions ont eu lieu avec les trois centres de fitness et la NTA. Selon la première proposition, un centre s’occupera des véhicules de trois districts. Avec la régionalisation, les véhicules du Sud obtiendront leur certificat de fitness à Forest-Side, ceux du Nord à Plaine-Lauzun et ceux de l’Est à Laventure.

Directives techniques

Au ministère des Infrastructures publiques, on indique que les directives techniques n’ont pas été respectées. Il faut recadrer à intervalles réguliers ceux qui vérifient les véhicules, ce qui serait loin d’être le cas. Afin d’éviter des fraudes, tous les centres sont connectés au Head Office de la NTA pour la diffusion en direct des tests. Cela signifie que si un véhicule n’a pas obtenu de certificat de fitness dans un centre, il n’en obtiendra pas auprès d’un autre. Des caméras en Closed-Circuit Television (CCTV) ont été installées dans les trois centres qui devront aussi produire un certificat de calibrage, car ils utilisent divers équipements. À la NTA, nul n’était disponible pour un commentaire sur cette procédure légale.