Live News

Réforme électorale - Ramgoolam : «Une réforme ne peut se faire en catimini»

Le leader du Parti Travailliste (PTr), Navin Ramgoolam, se dit contre le projet de réforme électorale tel qu’il est envisagé par le gouvernement.

«Une réforme ne peut se faire en catimini. La population doit approuver la réforme», a déclaré Navin Ramgoolam, qui procédait à un dépôt de gerbes à Sipay Brile, Vallée-des-Prêtres, ce mardi après-midi 11 septembre à l’occasion de l’anniversaire de sir Satcam Boolell, ancien dirigeant du PTr.

Le projet de loi sur la réforme électorale que le gouvernement se propose de présenter avant la fin de cette année comporte de nombreux changements dont l’abolition du Best Loser System. Il sera remplacé par une formule de sièges additionnels. L’introduction d’une telle formule impliquera ainsi le repêchage de candidats battus par les leaders des différents partis politiques.

Or, le leader des rouges afffirme qu'il s'oppose à toute tentative de donner davantage de pouvoir aux leaders politiques. Il estime aussi que la population générale sera pénalisée avec la réforme envisagée.

Navin Ramgoolam affirme que c’est grâce à la presse qu’il a pu obtenir quelques bribes d'informations sur le projet de réforme électorale car le gouvernement ne communique pas sur ce dossier.