Politique

Réforme de l’Éducation - Bobby Hurreeram : «Nous voulons  donner une  chance égale à tous les enfants»

Bobby Hurreeram était entouré de Stephan Toussaint et de Zouberr Joomaye lors de la conférence de presse du gouvernement, samedi.

Le Chief Whip a donné la réplique à ceux qui critiquent la décision du gouvernement de rendre l’éducation gratuite dans le tertiaire. Selon Bobby Hurreeram, cette mesure s’inscrit dans une réforme de l’éducation qui  débouchera sur des développement réels.

«Eski ena enn mafia anti dimounn mizer pe amen lobby pou ki zanfan mizer pa kapav progrese ? » s’est interrogé le Chief Whip lors d’une conférence de presse au Sun Trust Building, le samedi 19 janvier. Bobby Hurreeram réagissait aux critiques  formulées contre le projet du gouvernement de rendre gratuites les études supérieures. 

Le porte-parole du gouvernement a souligné que  le Premier ministre est «  déterminé » à mener à bien ce projet et que « l’argent » ne sera pas un obstacle à l’éducation des jeunes Mauriciens. « Le gouvernement veut donner une chance égale à tous les enfants », a-t-il ajouté.

Commentant les critères instaurés pour l’entrée en Lower VI, Bobby Hureeram a soutenu qu’obtenir « quatre credits aux examens du School Certificate n’est pas la mer à boire ». « Zordi, lor enn klik zenes dan Moris gagn tou informasion lor tablet », a-t-il ajouté. 

Selon le Chief Whip, il ne faut pas tomber dans la démagogie. Il a lancé un appel afin qu’on ne politise pas le sujet. « Koma bann patriot, nou bizin met lame ansam pou reos nivo », a-t-il dit. « La réforme de l’éducation a pour objectif de donner la chance à tous les enfants mauriciens de réussir dans la vie. » 

Sur le plan politique, Bobby Hurreeram a critiqué le Parti Travailliste (PTr) et son leader Navin Ramgoolam. Plus précisément  concernant la déclaration de celui-ci à sa sortie de cour, jeudi. Selon lui, le PTr n’a rien à proposer de concret. 
Bobby Hurreeram a salué le déplacement de Pravind Jugnauth en Inde. « C’est un grand honneur. Lors de ce voyage, le Premier ministre aura des discussions avec la diaspora pour renforcer les liens économiques et culturels entre les deux pays », a-t-il indiqué. 

Zouberr  Joomaye s’est, pour sa part, attardé sur la sécurité routière. Il a d’abord présenté les sympathies du gouvernement aux familles des quatres victimes de l’accident survenu mardi à Mapou. Le député a demandé aux automobilistes d’être plus responsables et a annoncé une campagne d’éducation routière agressive. 

Photomontage jugé diffamatoire - Le Chief Whip : «Bokou zafer paret lor Timeline»

Bobby Hurreeram s’est expliqué sur la plainte consignée contre lui par Laina Rawat concernant un photomontage publié sur Facebook. Il a affirmé n’avoir jamais posté, ni liké la publication en question. « Bokou zafer paret lor Timeline. Pa mwa kinn kre ni mett post la », a-t-il indiqué. 

Laina Rawat qui juge le post diffamatoire à son égard a consigné, le vendredi 18 janvier, une déposition à la police contre le Chief Whip. 

Interrogé sur la présence du directeur de la commission anticorruption au Privy Council, lors de l’affaire MedPoint, à Londres, Bobby Hurreeram a soutenu que c’est à Navin Beekarry de s’expliquer à ce sujet.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Food Donation