Actualités

Recteur et président de syndicat - Soondress Sawmynaden : «Mon transfert est punitif»

Soondress Sawmynaden

Soondress Sawmynaden est catégorique : il ne prendra pas les fonctions de recteur au Ramsoondar Prayag SSS à Rivière-du-Rempart où il a été muté. « Je suis transféré du Dr Maurice Curé State College, qui se trouve à Vacoas, au Ramsoondar Prayag SSS à Rivière-du-Rempart, alors que j’habite à Beau-Bassin. Mon transfert est punitif », a expliqué le président de l’Union des recteurs et des assistants recteurs, le mardi 4 février 2020, face à la presse.

Il s’agit selon lui, ni plus ni moins, d’une démarche du « ministère de l’Education pour museler les syndicats ». Il a ajouté que « c’est une victimisation pour le président de l’Union des recteurs », citant les derniers cas de transfert de recteurs ayant entraîné des manifestations d’élèves.

Pour Soondress Sawmynaden, « le syndicat dit ce qui est fidèle à la réalité, et non ce que le ministère veut entendre ». Il dit ne pas comprendre les raisons de son transfert, d’autant que cela intervient pratiquement la veille de son départ à la retraite, après 44 années de services dans le service éducatif. Il part en effet à la retraite le 8 mars et prendra ses Vacation Leaves à partir du 12 février prochain. 

« Cette décision est-elle due à ma prise de position par rapport à l’introduction des académies, quand j’ai dit de retarder le processus car nous ne sommes pas prêts ? Nous devons préparer et former les enseignants et les chefs des établissements. Il faut aussi préparer les enfants s’ils vont dans des écoles mixtes », explique le recteur qui rappelle qu’il a toujours été en faveur de l’obligation faite aux élèves de décrocher cinq Credits pour passer en Grade 12. « C’est une bonne chose. Nous devons aller vers l’excellence. »

Lettre de protestation

Soondress Sawmynaden a envoyé une lettre de protestation tôt lundi matin pour demander au ministère de reconsidérer sa décision. Le recteur peut d’ailleurs compter sur le soutien des élèves qui font un sit-in depuis vendredi afin d’inciter les autorités à revoir leur copie. Kajal Ramanjooloo, Head Girl du Dr Maurice Curé State College, indique que les élèves n’entreront pas en classe tant que leur souhait n’aura pas été exaucé. « Nous souhaitons que les autorités revoient leur décision, d’autant que le recteur est à un mois de son départ à la retraite. Il a accompli beaucoup de bonnes choses pour le collège, comme l’installation d’une communication en ligne permettant aux parents d’être en contact avec les membres de l’administration », explique la collégienne.  

Le Dr Maurice Cure Student Committee l’a d’ailleurs fait savoir dans une pétition envoyée au Premier ministre. S’interrogeant sur les raisons de ce transfert, les élèves avancent que ces trois dernières années, le collège a subi une transformation positive avec les nouveaux projets entrepris.

L’atmosphère est tout aussi tendue au Bon Accueil State College, dont les élèves étaient également hors des salles de classe lundi, et ce pour les mêmes raisons. Une des élèves, Sheila, souligne que les recteurs doivent rester en poste pendant un moment afin de faire avancer les projets.

« C’est injuste de transférer notre recteur après un passage de deux à trois semaines seulement », estime-t-elle. Durant ce laps de temps, le recteur a pu faire régner la discipline et élaboré des projets pour le bien-être des élèves. L’Union des recteurs estime lui aussi que ce dernier exercice de transfert a déstabilisé les collèges, référence faite ici aux manifestations des élèves qu’il a engendrées.

Le ministère : « Le but est de permettre le partage des savoir-faire »

Au niveau du ministère de l’Éducation, un préposé soutient que le dernier exercice de transfert est loin d’être punitif. Il précise qu’il a été fait selon un système de rotation existant au sein des établissements secondaires de l’État. « Le but est de permettre aux recteurs de partager leur expérience et leur savoir-faire avec d’autres. Des fonctionnaires ont été mandés sur les lieux, lundi, pour écouter les élèves et donner des explications sur les motifs du transfert de leurs recteurs. »

  • Coronavirus

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !