Live News

Recrutement : deux aspirants policiers disqualifiés pour tricherie

Deux aspirants policiers ont été disqualifiés pour tricherie lors des épreuves préliminaires dans le processus de recrutement. L’un d’eux avait des morceaux de métal dans son tracksuit, l’autre avait masqué un tatouage avec du sparadrap.

Cette situation singulière s’est produite au siège de la Disciplined Forces Services Commission (DFSC) de Vacoas, durant la semaine écoulée. Deux aspirants policiers n’ont pas été retenus, car ils ont fait preuve de tricherie durant la première épreuve de sélection. Elle inclut la prise des mensurations : hauteur, taille et calcul de l’Indice de la Masse Corporelle (IMC).

L’un des jeunes, indique un instructeur de la Police Training School de Beau-Bassin, avait dissimulé des morceaux de métal dans les plis de son tracksuit. L’aspirant qui, selon notre interlocuteur était en sous-poids ne voulait pas échouer à cette épreuve. C’est au moment de la pesée sur la balance que les officiers ont remarqué que les vêtements du jeune homme produisaient un son métallique.

« L’autre aspirant a été disqualifié car il était tatoué sur un endroit visible du corps. Il a voulu masquer le tatouage en y posant du sparadrap. Il a justifié la présence de cette compresse collante par une blessure. Après vérification, il s’est avéré qu’il y avait un tatouage sous le sparadrap », explique un policier présent à la sélection.

Selon des recoupements, la Disciplined Forces Services Commission (DFSC) a immédiatement tranché sur ces deux cas. Un membre de la commission explique que « toute tricherie et tout mensonge sont inacceptables » lors des recrutements menés par la DFSC.

« Les officiers qui procèdent à la sélection doivent être vigilants. Le processus de recrutement est rigoureux et aucun détail n’est laissé au hasard », indique la DFSC.

Pour rappel, les premiers exercices de recrutement ont commencé le 20 août pour ceux dont le nom commence par la lettre A. L’exercice a pris fin le 4 septembre pour les lettres T à Z.

Le recrutement des femmes débute ce vendredi pour celles dont le nom commence par A et B et prend fin le 17 septembre pour les lettres T à Z.