Live News

Reconstitution du meurtre de Nazmah Rummun - Shakeel, le fils : «Monn bat li kout feray ziska li mor»

Shakeel Rummun reprochait à sa mère d’avoir menacé de nuire à son couple en utilisant la sorcellerie. Nazmah a été agressée par son fils Shakeel Rummun.

Shakeel Rummun, le fils et présumé meurtrier de Nazmah Rummun, 64 ans, a participé à de nouvelles reconstitutions des faits, dans l’après-midi du jeudi 5 décembre.

Cet homme de 32 ans a déjà avoué avoir battu sa mère à mort  dans la soirée du jeudi 17 octobre, avant de découper son cadavre. Il est revenu sur la nuit du drame et a expliqué les circonstances de son forfait. « Monn bat li kout feray ziska li mor », a expliqué Shakeel Rummun aux hommes de l’inspecteur Vishall Cowlessur.

Shakeel Rummun reprochait à sa mère d’avoir menacé de nuire à son couple en utilisant la sorcellerie. Il dit avoir ensuite placé les restes du cadavre de sa mère dans une valise qu’il a balancée au Souffleur. Des traces de sang et des cheveux avaient été récupérés à cet endroit par les enquêteurs.

nishita
Nishita Jugarnath, la compagne du suspect, lors de sa comparution devant la BRC samedi.

C’est vers 14 heures, jeudi, que les hommes de l’inspecteur Cowlessur ont organisé une nouvelle reconstitution des faits avec le suspect Shakeel Rummun. Les policiers l’ont conduit à son domicile, où le drame s’était produit. Il a indiqué plusieurs endroits mentionnés dans sa déposition, portant sur un complot avec son épouse, pour tuer Nazmah Rummun. 

Par la suite, Shakeel Rummun a conduit les enquêteurs au domicile de son père. Il a expliqué qu’il y avait trouvé une barre en métal sur une armoire. Sous les caméras des photographes du Scene of Crime Office, Shakeel Rummun a expliqué s’être ensuite dirigé vers sa mère et lui a infligé plusieurs coups, jusqu’à ce qu’elle cesse de respirer. 

Cette étape complétée, Shakeel Rummun a une nouvelle fois conduit les limiers de la Criminal Investigation Division au Souffleur. Il a indiqué aux policiers les endroits où il  était en compagnie de son épouse Nishita et le cadavre de sa mère. Après avoir balancé à la mer la valise dans laquelle le corps avait été dissimulé, Shakeel Rummun était parti dîner dans un Fast-Food, dans la région de Flacq, en compagnie de son épouse. Shakeel Rummun a donc été conduit dans ce Fast-Food pour reconstitution.  

En cours de route, le présumé meurtrier s’était dirigé à Sorèze, Pailles. Il a indiqué aux policiers où il avait jeté un couvre-coffre de la voiture, qu’il avait utilisée cette nuit-là et qui contenait des traces de sang. Shakeel Rummun s’était ensuite rendu à une station service de la capitale, où il avait demandé que son véhicule soit soumis à un lavage complet. à l’issue de l’exercice de jeudi, Shakeel Rummun a été reconduit en cellule policière.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !