Live News

Reconstitution des faits : l’utilisation de gaz lacrymogène à Vallée-Pitot dénoncée par des habitants

Scène de panique ce samedi 6 mars 2021 à Vallée-Pitot. Dans une vidéo filmée par un habitant, on voit de nombreux badauds et usagers de la route fuir un épais nuage, qui  semble être un gaz lacrymogène envoyé par la police suite à des tensions lors de l’exercice de reconstitution des faits dans le cadre de l'enquête sur l’assassinat de Manan Fakhoo.

Reza Uteem, député du MMM dans la région, a « condamné sans réserve » la manière de faire de la police et a réclamé l’ouverture d’une enquête. Selon lui, du gaz lacrymogène a été lancé dans la cour d’une famille. Un bébé de cinq jours, dit-il, a été affecté par le gaz. L’enfant est sous observation à l’hôpital. 

Pour rappel, cet exercice de reconstitution des faits de l’assassinat de Manan Fakhoo s’est tenue ce samedi sous une forte présence policière à Vallée-Pitot, à la rue Sir Seewoosagur Ramgoolam, aussi connue comme la rue Desforges, Port Louis, puis à Beau-Bassin.

  • Mazda 3

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !