Faits Divers

Recherchés par la police à Curepipe : armé d’un couteau, il déjoue l’arrestation de son frère

Le poste de police de Curepipe.

La police de Curepipe est à la recherche de deux frères, Winley F. et Jean R. F. Samedi 25 janvier, trois policiers étaient à deux doigts de les arrêter. Mais l’un, armé d’un couteau, est parvenu à arracher son frère des mains des policiers. Les deux ont alors pris la fuite. 

Les deux frères détiennent un lourd casier judiciaire. Depuis le début de l’année, ils sont recherchés pour avoir enfreint les conditions de leur remise en liberté sous caution. Ils doivent se rendre régulièrement au poste de police de Curepipe pour signer le registre. Cela fait un moment qu’ils ne s’étaient plus soustraits à ce règlement. Samedi vers 16 h 15, trois policiers du poste de police de Curepipe étaient en patrouille dans le quartier lorsqu’ils ont croisé Winley F.  Ce dernier poussait un caddie dans lequel, il y avait un sac bleu. Deux policiers sont alors descendus de leur véhicule pour lui parler.  Les agents des forces de l’ordre lui ont informé qu’il était recherché et vu les circonstances, ils devaient procéder à son arrestation. Mais c’était loin d’être aussi facile, car ce dernier s’est défendu face aux policiers. Le suspect s’est débattu entre les mains des policiers.

Au même moment, le frère de Winley, Jean F., également recherché pour avoir enfreint les conditions de sa remise en liberté sous caution, est intervenu. Il s’est interposé entre les policiers et son frère. Il a alors sorti un couteau de sa poche et l’a pointé sur les policiers. « Les mo frer ale sinon seki vinn ar mwa mo koup li la », a lancé le suspect. Voyant que les policiers ne lâchaient pas son frère, il a alors tenté d’asséner un coup à l’un des agents.  Entre-temps, son frère est parvenu à se libérer des mains des policiers. Les suspects ont pris la fuite, laissant le caddie contenant le sac bleu sur place. Objets que les agents ont ramené au poste de police. En ouvrant le sac, ils ont retrouvé une quantité de cuivre, suspecté de provenir d’un vol ou plusieurs vols de câble.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !