Live News

ReA réclame la reconnaissance de la langue créole comme langue nationale

Dans le cadre des célébrations marquant le 185e anniversaire de l’Abolition de l’esclavage ce 1er février, Rezistans ek Alternativ (ReA) réclame la reconnaissance de la langue créole comme langue nationale.

La requête a été formulée ce mardi après-midi, 28 janvier, lors d’une conférence de presse. 
Ashok Subron, porte-parole du mouvement de gauche, estime que « l’esclavage doit aussi être inscrit dans la constitution comme crime contre l’humanité ». 

Par ailleurs, ReA a prévu une série d’activités au Morne, le 1er février, pour commémorer l’abolition de l’esclavage.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !