Live News

ReA pas d'accord avec l’Offshore Petroleum Bill

Ce samedi lors d’un point de presse à Moka, Michel Chiffone de Rezistans ek Alternativ a fait un survol de l’Offshore Petroleum Bill qui sera débattu mardi 26 octobre prochain, jour de la rentrée parlementaire. 

Selon lui, les autorités ne doivent pas venir de l’avant avec un tel projet de loi. Le gouvernement a enclenché une destruction programmée … », estime-t-il. Michel Chiffone commentait la Petroleum Act de 1970 et The Offshore Petroleum Bill visant à faire de Maurice un "petroleum hub".  Le gouvernement ambitionne « d'aller faire l’extraction du pétrole dans la mer ». « Ce projet de loi vient abroger le Petroleum Act », soutient-il. Il rappelle que des recherches ont été entamées dans les années 1970 pour savoir s’il y a du pétrole dans l’océan Indien. 

« Depuis 1984, les Seychelles extrait du pétrole de ses eaux. Ce n’est pas les Seychelles mais des multinationales qui le font et c’est ce que Maurice aspire à faire», dit-il. Il est d’avis que « l’objectif du gouvernement est de se faire de l’argent en octroyant les licences à ces multinationales ».  

Selon lui, ce projet n’est pas nouveau car Navin Ramgoolam avait fait modifier la Maritime Zone Act pour donner le plein pouvoir au Premier ministre et au Board of Investment qui est aujourd’hui devenu l’Economic Development Board. « Il a donné le pouvoir pour morceler notre zone maritime. Pravind Jugnauth est en train de faire une continuité du régime Ramgoolam. Car l’Offshore Petroleum Bill sera présenté par le Premier ministre. Ce qui est ridicule », dit-il. Michel Chiffone ajoute « que nous avons un vieux et un nouveau monde qui doivent être construits. »

Commentant le départ de Pravind Jugnauth pour la COP 26 cette semaine, il soutient que la vision et le projet du Premier ministre sont archaïques et qu’ils font reculer Maurice. « Nous venons de braver le naufrage du MV Wakashio. Maintenant, le gouvernement veut des bateaux "oilring" dans nos mers. S’il y a du pétrole, il faudra demander au gouvernement qu’est-ce qu’il en fera. Car ce qui est nécessaire pour Maurice est d’avoir un gouvernement qui protège sa population », soutient Michel Chiffonne. « Ce que le gouvernement veut faire à travers ce projet de loi est extrêmement dangereux ».

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !