Live News

Razack Peeroo souhaite des commissions de contrôle; Alan Ganoo un comité d’éthique

L’ancien ministre et ex-Speaker Razack Peeroo de l’Assemblée nationale est d’avis que pour permettre aux Mauriciens de savoir ce qui se passe dans les ministères, il faut des commissions parlementaires pour un système plus démocratique et crédible.

Razack Peeroo intervenait sur Radio Plus samedi matin 10 octobre dans l’émission Au Cœur de l’Info animée par Nawaz Noorbux et Jugdish Joypaul, dont l’un des deux thèmes abordés était : Quelle réforme peut-on apporter à notre système parlementaire ? Actuellement, l’Assemblée nationale ne sert qu’à poser des questions et passer des projets de loi. Les fonctions et pouvoirs de l’Assemblée nationale doivent-ils être élargis ? [blockquote]« Le public est dans le noir. Il ne sait pas comment on gère les choses, et se font les développements en terme d’infrastructures ou autres. Il ne sait pas notre politique étrangère, ni ne connaît les pouvoirs des ministres. Il est très important d’avoir des commissions de contrôle non pas “within four walls”, dans un coin où trois ou quatre personnes discutent, mais elles doivent se tenir en public.[/blockquote] « Voilà un système démocratique qui permettra au peuple d’être tenu au courant de tout se qui se passe dans différents secteurs », explique Razack Peeroo sur Radio Plus. Le député no 14 Alan Ganoo du Muvman patriotique, intervenant aussi dans Au Cœur de l’Info, propose la mise sur pied d’un comité mixte [majorité-opposition] parlementaire pour se pencher sur les gros dossiers. Alan Ganoo prône même une structure où les ministres doivent répondre de leurs décisions, et le comportement des députés est étudié. « En Angleterre, il y a un comité d’éthique, comme un comité de discipline, constitué par des députés des deux côtés de la Chambre. Ce comité peut ouvrir une enquête sur un “misbehavior” ou tout autre comportement d’un député », explique Alan Ganoo sur Radio Plus. Alan Ganoo estime que la retransmission en direct à la télé et sur les radios privées des travaux de l’Assemblée nationale est non seulement une occasion d’élever le niveau des débats, mais aussi le comportement de certains.

Related Article
 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !