Live News

Ravish Kissoondoyal : la star locale de TikTok

Ravish Kissoondoyal Ravish Kissoondoyal est suivi par de nombreux utilisateurs sur TikTok. Là où il passe, on le reconnaît !

En juin, Ravish Kissoondoyal a fait le buzz ! Sa vidéo TikTok est devenue virale. Il imitait l’acteur Hrithik Roshan sur une de ses chansons. Âgé de 23 ans, cet élément de la Special Support Unit s’explique pour la première fois. Il confie qu’il n’a pas publié cette vidéo par respect pour son uniforme.

« Depuis tout petit, je caresse le rêve de devenir acteur et mannequin. TikTok est une plateforme qui me permet de réaliser ce souhait »

Une vidéo postée sur TikTok avec pour acteur Ravish Kissoondoyal a fait le tour de Maurice. Fait marquant, celui-ci était en uniforme de la Special Support Unit (SSU). Dans la vidéo, on le voit imitant son acteur préféré, Hrithik Roshan, sur sa chanson « Deewana Hai Dekho » du film « Kabhi Kushi Kabhi Gham » sorti en 2001.

La vidéo a été réalisée en avril. Ravish Kissoondoyal était dans un véhicule posté devant un bâtiment emblématique de la capitale. Durant son temps libre, il décide de tourner son petit clip créatif. « J’étais conscient que j’étais en uniforme et je n’allais pas rendre la vidéo publique. Mais pour la sauvegarder dans la galerie de mon téléphone, il fallait la télécharger d’abord sur mon compte TikTok. À ce moment-là, je pense qu’un utilisateur a vu la vidéo et a eu le temps de la télécharger, avant que je ne l’efface sur TikTok. Je crois que c’est ainsi que la vidéo a été partagée et qu’elle est devenue virale », relate cet habitant de Verdun.

Quand le clip fait le buzz et qu’il est relayé dans la presse deux mois plus tard, il se fait du souci. « J’ai eu peur des conséquences. J’étais stressé. Je n’ai jamais voulu ternir la réputation de ma famille et encore moins l’image de la force policière », explique-t-il.

Il s’en sort avec un avertissement et a le soutien de sa famille. « J’ai vu de nombreux commentaires positifs. Cela m’a donné du courage. Je tiens à remercier tous ceux qui m’ont soutenu. Là où je passe, on me reconnaît. J’ai vu que les utilisateurs m’ont même dédié une page National Crush sur les réseaux sociaux », ajoute-t-il.

C’est en janvier qu’il a découvert TikTok. Sur son fil d’actualité de Facebook, il voit défiler des vidéos créatives des célébrités de Bollywood et de Hollywood. Les acteurs faisaient du « lip-sync » sur des chansons ou encore des dialogues populaires de films. « Depuis tout petit, je caresse le rêve de devenir acteur et mannequin. TikTok est une plateforme qui me permet de réaliser ce souhait. »

Ainsi, il télécharge l’application et décide de tourner sa première vidéo créative avec un dialogue du film « Ek Villain » sorti en 2014. Après avoir éprouvé quelques difficultés à comprendre les fonctions proposées, il se lance. Il trouve qu’il peut transformer son apparence et qu’il peut ajouter des effets spéciaux. « TikTok encourage ma créativité. Au bout de ma cinquième vidéo, je comptais plus de 10 000 “Followers” et plus de 100 000 “Likes”. Je commençais à recevoir des messages d’appréciation et des commentaires positifs sur mon compte TikTok », confie-t-il.

Ce n’est pas tout ! Il reçoit même des messages et des offres de réalisateurs de Bollywood. « Mais j’ignore ces messages, car ils peuvent provenir des faux profils », dit-il. Le 26 juin, un directeur d’une entreprise import-export prend contact avec lui. Il accepte de rencontrer l’Indien. Ce dernier lui propose de faire partie des participants de la première saison de Superstar Mauritius. Ce concours de talents est dédié aux adeptes de TikTok à Maurice. « Comme certains sont passionnés de ballon rond, je suis passionné par TikTok. Je tourne mes vidéos, quand je suis en congé », fait-il ressortir.

« Au bout de ma cinquième vidéo, je comptais plus de 10 000 “Followers” et plus de 100 000 “Likes”. Je commençais à recevoir des messages d’appréciation et des commentaires positifs sur mon compte TikTok »

Selon lui, le « lip-sync » n’est pas un art facile à maîtriser. « Il m’a fallu des heures de pratique pour parvenir à dire les mots au moment voulu avec les expressions appropriées. TikTok a contribué à renforcer ma confiance en moi, à me faire maîtriser la langue hindoustani, à me pousser à faire preuve de créativité et à améliorer ma concentration, car il faut retenir les dialogues et paroles de chansons. » Devant son intérêt pour TikTok, certains membres de sa famille sont également devenus des adeptes de cette plateforme.

Ravish Kissoondoyal est fasciné par l’art dramatique et la danse depuis tout petit. « Hrithik Roshan est un acteur aux multiples talents. Je suis son fan depuis que j’ai vu son premier film Kaho Naa… Pyaar Hai, en 2000. »

Son père est policier et sa mère une entrepreneure. Son frère est actuellement en Lower VI. Il a fait sa scolarité à la Reverend Edward Walter Government School à Quartier-Militaire et au collège Ébène SSS (Boys). Après son Higher School Certificate, il ne tarde pas à envoyer sa candidature à la force policière.

« Mon père et mes oncles sont dans la force policière. J’ai donc grandi entouré de policiers. C’est un métier noble. En septembre 2017, j’ai intégré la SSU. »

Durant sa scolarité secondaire, il a été meilleur athlète pour les compétitions interrégionales d’athlétisme entre 2012 et 2015. Il s’alignait sur le 100 m et le 200 m. Il a aussi fait partie de l’équipe de football de l’Association sportive Verdun.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Oeudor