Live News

Ravi Rutnah Au Cœur de l’Info : «Ce que dit Lutchmeenaraidoo ne reflète pas la réalité»

Le récent discours tenu par le ministre des Affaires étrangères sur la performance économique de Maurice a été décortiqué lors de l’émission Au Cœur de l’Info, sur Radio Plus, jeudi.

«Vishnu Lutchmeenaraidoo a exprimé son opinion personnelle qui ne reflète pas la réalité ». C’est en ces termes que s’est exprimé le député MSM de la circonscription Piton/Rivière-du-Rempart (no 7), Ravi Rutnah, jeudi, dans l’émission Au cœur de l’Info présentée par Florence Alexandre et Terrence O’Neil sur les ondes de Radio Plus. 

Il a été question des propos tenus par le ministre des Affaires étrangères, Vishnu Lutchmeenaraidoo, mercredi, à l’occasion d’un Business Forum en présence du président malgache, Andry Rajoelina. 

« Chacun a droit de s’exprimer comme il en a envie, mais nous devons savoir où se trouve la réalité », a déclaré le colistier du ministre des Affaires étrangères. Ravi Rutnah a élaboré sur les développements qui sont menés par le gouvernement, notamment dans le secteur portuaire. « Le port a effectué 7,7 millions de tonnage cette année, alors qu’en 2014, les chiffres étaient nettement inférieurs », a indiqué Ravi Rutnah. Il s’agit, selon lui, d’un début car d’autres développements sont en cours. « En tant que membre du gouvernement, je vous exprime mon opinion sur les progrès extraordinaires réalisés au niveau portuaire », dit-il. 

Si Ravi Rutnah, ne s’en est pas pris ouvertement à son collègue, on retiendra cette déclaration : « Ou ti kapav enn gran ekonomis dan le passe me bann dynamism ekonomik inn sanzer an 2019 », fait-il ressortir. Les choses ne sont, selon lui, plus comme il y a 25 ans. « L’économie bouge très vite et il y a tellement de facteurs économiques qui  dominent le marché », a-t-il poursuivi. Invité à commenter ses relations avec son colistier, Ravi Rutnah a démenti toute friction. « J’ai une relation extraordinaire avec Vishnu Lutchmeenaraidoo. Je pense qu’il a fait un commentaire afin de donner une propulsion pour que le travail se fasse plus vite », a-t-il affirmé. Dans la foulée, il dit ignorer s’il y a des frictions entre le ministre des Affaires étrangères et le ministre Mentor, sir Anerood Jugnauth, (SAJ). « Je sais que ce sont de bons camarades », a-t-il avancé. 

L’économiste Pierre Dinan, qui a été interrogé sur le même chapitre, a approuvé les propos du ministre en affirmant que c’était un discours très bien placé, car le thème de cet événement était le développement de la région. 

Selon l’économiste, il est grand temps que Maurice voie plus grand et cesse de se contenter d’une croissance économique de 4 %. « Il nous faut cesser de regarder les chiffres et commencer à utiliser nos ressources économiques ». Il a ainsi parlé de la nécessité d’accorder une attention particulière à notre océan qui n’a, selon lui, pas connu de réels projets de développement. 

Le député de l’opposition, Reza Uteem, autre intervenant de l’émission, a profité de l’occasion pour mettre en exergue les promesses qui n’ont pas été tenues par le gouvernement. « Vishnu Lutchmeenaraidoo a raison de dire qu’il a honte. Ce gouvernement avait fait campagne sur la base du miracle économique alors que c’est un échec total », a-t-il affirmé.


Honte de Lutchmeenaraidoo

Le ministre des Affaires étrangères a, lors d’un forum organisé par l’Economic Development Board mercredi, dit avoir «honte» que Maurice affiche un taux de croissance de 3 %. Il a aussi déclaré que Maurice est pris dans la trappe d’un pays à revenus moyens et est condamné.