Faits Divers

Rattrapé après plus d’un an de cavale : Yannick Bryan Eole plaide de nouveau coupable en cour d’assises

Yannick Bryan Eole Le jeune homme s’était échappé de la Cour suprême en juin 2018.

Yannick Bryan Eole a été traduit en cour d’assises, le mercredi 4 décembre 2019, après plus d’un an de cavale. Cet habitant de Cité Trèfles, âgé de 26 ans, s’était échappé de la Cour suprême le 12 juin 2018 après avoir plaidé coupable dans une affaire d’importation de drogue. Il a été rattrapé le 14 novembre 2019. Il a de nouveau plaidé coupable devant le juge Benjamin Marie Joseph. Le procès sera entendu sur le fond le 7 février 2020. 

Yannick Bryan Eole, 26 ans et habitant Cité Trèfles, a comparu devant le juge Benjamin Marie Joseph en cour d’assises, le mercredi 4 décembre. Il est accusé de trafic d’héroïne. Le jeune homme a plaidé coupable. Son procès sera entendu sur le fond le 7 février 2020. 

Ce jeune homme avait défrayé la chronique le 12 juin 2018 quand il s’était échappé de la Cour suprême. Il avait déjoué la vigilance des policiers  lors de son procès intenté en cour d’assises pour l’importation de 362 grammes d’héroïne, dans lequel une passeuse malgache avait été épinglée. Le jour de sa comparution en cour d’assises, Yannick Bryan Eole avait plaidé coupable. Toutefois, il ne s’était pas présenté à la reprise de l’audience, après la pause-déjeuner. 

Réception d’un colis de drogue

Après plus d’un an de cavale, Yannick Bryan Eole a été rattrapé, le 14 novembre 2019, par des policiers de la Special Anti Robbery Squad de la Special Supporting Unit. Il était en train de manger dans un restaurant à Roche-Bois quand il a été surpris par des policiers. Il a, dans un premier temps, tenté de prendre la poudre d’escampette, mais a été rapidement maîtrisé.  

L’arrestation de Yannick Bryan Eole, dans cette affaire de trafic de drogue, avait été pris dans les filets de la brigade anti-drogue lors d’un exercice de livraison contrôlée. Le jeune homme avait tenté de réceptionner un colis contenant 362 grammes d’héroïne. La drogue avait été introduite au pays par une mule malgache, Raymonde Augustine Heriariasoa. Le lieu du rendez-vous pour la remise de la drogue était au Plaza, à Rose-Hill. La drogue, dont la valeur est estimée à Rs 5 431 000, était dissimulée dans trois paires de chaussures.

D’autre part, trois autres complices avaient également été arrêtés dans cette affaire, nommément Jean Manael Thierry St-Flour, Jean Alexandre Jordan Grégoire et Westley Donovan Nelson. Ils avaient été interpellés alors qu’ils faisaient le guet pendant que leur ami Yannick Bryan Eole réceptionnait le colis de drogue. Les trois jeunes étaient poursuivis pour complicité devant la cour d’assises, alors que la Malgache Raymonde Augustine Heriariasoa était accusée d’importation d’héroïne. Celle-ci a été condamnée à 18 ans de prison le 29 novembre 2018, tandis que les trois complices avaient écopé de 15 ans de prison chacun.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !