Actualités

Rapport sur la drogue : la Task Force fait le tri des différents cas

Navin Beekarry

Les stratégies et la phase préliminaire déjà complétés, la Task Force chargée d’enquêter et de mettre en application les recommandations du rapport Paul Lam Shang Leen, passe à une étape supérieure.

Après une première réunion le mardi 11 septembre, les membres de cette instance font actuellement le tri sur les différents cas. L’objectif : enquêter sur les cas jugés prioritaires. D’ores et déjà, ces enquêtes seront menées contre ceux dont leurs noms figurent dans le rapport de la Commission d’enquête sur la drogue. Ces enquêtes tomberont, selon nos recoupements, sous plusieurs lois notamment la Prevention of Corruption Act (PoCA), la Criminal Law et la Customs and Excice Act, entre autres. L’Integrity Reporting and Services Agency sera également concernée par les différentes enquêtes.

Premières convocations

La Task Force, présidée par le directeur général de l’Independent Commission Against Corruption (Icac), Navin Beekarry, est arrivé à une étape importante. Selon les membres de cette instance, les premières convocations ne devraient pas tarder. Jusqu’ici, les équipes sont composées des éléments du Central Criminal Investigation Department (CCID), de ceux de l’Icac et de la Mauritius Revenue Authority. Elles bénéficieront d’un soutien de la Financial Intelligence Unit (FIU), surtout concernant des enquêtes sur les Audit Trails. Dans certains cas, des dossiers seront référés à l’Integrity Reporting Services Agency. La Task Force devrait finaliser son calendrier de travail cette semaine.

La première réunion, qui a eu lieu au quartier général de l’Icac, mardi dernier, a vu la participation du commissaire de police, Mario Nobin, du directeur de la Mauritius Revenue Authority, Sudhamo Lal et du directeur de la Financial Intelligence Unit, Guillaume Ollivry, entre autres.

L’institution d’une Task Force avait été, pour rappel, recommandée par le Premier ministre Pravind Jugnauth lors de la première rencontre interministérielle le jeudi 16 août. Plusieurs noms dont ceux d’avocats-politiciens ont été cités dans ce rapport, notamment Roubina Jadoo-Jaunbocus et Sanjeev Teeluckdharry. Ils ont, par la suite, perdu tous deux leurs fauteuils de ministre de l’Égalité des genres et de Deputy Speaker de l’Assemblée nationale, respectivement.