Actualités

Rapport du Public Accounts Committee : la NTA sévèrement critiquée

Plusieurs manquements notés à la NTA.
  • La National Transport Authority (NTA) a échoué radicalement à mettre en œuvre un mécanisme approprié pour que les propriétaires de véhicules se conforment strictement aux procédures relatives aux modifications de la capacité du moteur et aux modifications qu’ils apportent à leurs véhicules. 5 163 cas ont été référés à la police à des fins d’enquête entraînant ainsi un déficit important dans la collecte des recettes totales qui ne pouvait pas être quantifié.
  • Le contrat pour des ‘students’ identity cards’, octroyé à un seul contracteur depuis 2008, malgré l’avis du ‘Public Procurement Office’. Une enquête est réclamée à ce sujet. 
  • Suite à la privatisation des Vehicle Examination Centres, la National Transport Authority a supprimé l’ancien système de l’octroie des certificats, alors que cela continue toujours à Rodrigues. 
  • En octobre 2017, comme indiqué par le directeur de l’Audit, les termes et conditions inclus dans la lettre concernant le fonctionnement des opérateurs privés n’ont pas encore été finalisés. Au mois de mai 2018, une décision était toujours attendue sur un certain nombre de questions non résolues, comme les frais d’examens pour les taxis.
  • Le système de recouvrement des recettes n’était pas informatisé et les reçus étaient émis manuellement. Il y avait 588 cas de sous-paiement des droits de licence entre 2015 et 2017, entraînant un manque de Rs 1,9 million à la caisse du district de Curepipe, selon le directeur de l’Audit.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Food Donation