Live News

Rapport du Parliamentary Gender Caucus : les femmes moins considérées pour des postes de responsabilité

Fonctionnaires

Les femmes restent à la traîne concernant les nominations à des postes de Chief Executive. Malgré certains efforts pour encourager la participation des femmes dans la vie des entreprises, elles sont souvent reléguées à des postes administratifs, contrairement aux hommes qui sont eux très présents dans les postes de Senior Executive. C’est ce que révèle le dernier rapport du Parlimentary Gender Caucus.

« The study reveals that women still experience challenges as to moving to the hgighest levels of decisions making ». Le rapport de la dernière étude commanditée par le Parliamentary Gender Caucus intitulé « Participatory Gender Audit in the Private Sector in Mauritius », qui a été publié lundi dernier, fait état des difficultés de la gent féminine à s’imposer dans des positions de Chief Executive. Cette etude réalisée sur un échantillon de 7 612 personnes (4 182 hommes et 3 430 femmes), révèle ainsi que « the status of women at the highest level of decision making in the companies sampled in this study remains very low, with number of women in higher positions at the level of the Chief Executive being almost five times lower than their male counterparts. »

L’étude du Parliamentary Gender Caucus fait également ressortir qu’il y a certes eu des efforts conséquents de la part du patronat du privé à encourager le recrutement et les promotions accordées aux femmes au sein de leurs entreprises, mais néanmoins, les femmes restent cantonnées à des postes administratifs. 66 % des entreprises sondées ont, en effet, procédé à des appels à candidatures « that encourage women to apply during periods of recruitment », toutefois, le « gender disparity in the level of promotion », continue de prévaloir.  On note ainsi que les femmes sont plus représentées « in the administrative, senior administrative and senior management level », alors que le nombre d’hommes occupant les postes de Chief Executive Officer (CEO), Managerial and senior technical levels, est largement supérieur à celui de femmes. En effet, l’étude révèle que le nombre d’hommes qui occupent des postes de Chief Executive est cinq fois supérieur à celui des femmes, cela malgré le fait que les hommes et les femmes qui ont été recrutés disposent tous de post graduate qualifications. L’étude note également que de telles disparités sont invisibles au premier regard ; « whilst unconscious bias in the corporate world continues to be a challenge to gender diversity. »

Au chapitre des recommandations, le Parliamentary Gender Caucus suggère la création d’une Gender Cell au sein des compagnies du privé, qui comprendra des représentants du département des ressources humaines, des finances, ainsi qu’un représentant du département administratif afin de faire le suivi des internal equality procedures. La nomination d’un Gender Champion afin de sponsoriser les « gender equality initiatives at the highest level of decision making in each company would send a strong signal on the importance attached to gender equality…»

Le Parliamentary Gender Caucus invite également le secteur privé à adopter les United Nations Women’s Empowerment Principles for Business, ce qui permettra ainsi de créer des guidelines pour promouvoir l’émancipation féminine.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !