Live News

Rapport de la Commission Britam : « Contenu fabriqué pour “zet labou”», dénonce Badhain

« C’est du contenu fabriqué qui a pour but de “zet labou”… » Première réaction de Roshi Bhadain après que son nom a été cité dans le rapport de la Commission d’enquête sur la vente de Britam Kenya, déposé au Parlement le mardi 27 juillet. Commission présidée par l’ex-juge Bushan Domah, qui avait pour assesseurs Sattar Hajee Abdoula et Imrith Ramtohul.

L’ex-ministre des Services financiers et de la bonne gouvernance n’a pas caché son indignation après avoir consulté le document. Le rapport recommande, entre autres, une enquête pénale pour faux ou usage de faux contre plusieurs personnes, entités et sociétés, dont l’avocat et leader du Reform Party.

Interrogé, Roshi Badhain déplore le fait que la Commission d’enquête, instruite en mai 2017 pour faire la lumière sur la vente des actions de l’ex-BAI au sein de Britam Holdings Ltd (Kenya), a pris plus de quatre ans pour soumettre ses conclusions. Un rapport qu’il décrit comme un outil « politique » et « machiavélique ».

Compte-t-il déposer une demande de révision judiciaire ? 
Le leader du Reform Party répond que non. Expliquant que le rapport de la Commission d’enquête est, selon lui, biaisé. « Zot rapor se enn sifon 352 paz, lakwizinn kapav servi sa pou li souy so bann karay », a-t-il affirmé.

Écoutez son intervention sur notre player dans le journal de 8 heures, ce mercredi matin.

 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !