Live News

Rapport annuel de la BoM : la MIC essuie des pertes de Rs 537,76 M

La Banque de Maurice a rendu public, ce mardi 7 décembre, son rapport annuel pour l’année se terminant le 30 juin 2021. 

Les pertes encourues 

Venir en aide aux entreprises en difficulté en raison de la pandémie comporte un coût. La Mauritius Investment Corporation (MIC) accuse ainsi des pertes de Rs 537,76 millions pour l’année se terminant le 30 juin 2021.

Banque de Maurice (profits nets) Rs 394 397 000
MIC (pertes pour l’année se terminant au 30 juin 2021) Rs 537 765 000
Perte nette du groupe* au 30 juin 2021 Rs 143 368 000
*Le groupe comprend à la fois la Banque de Maurice et sa filiale la Mauritius Investment Corporation, qui été créée le 2 juin 2020.

 

La MIC décaisse Rs 13,79 milliards 

Au 19 novembre 2021, la Mauritius Investment Corporation a déboursé un total de Rs 13,79 milliards. Voici les demandes d’aides sectorielles approuvées par la MIC. 

Secteurs Demandes d’aides approuvées par la MIC 
Restauration et hôtellerie Rs 15,967 milliards 
Secteur manufacturier  Rs 2 milliards 
Arts, spectacles et loisirs Rs 140 millions 
Immobilier Rs 200 millions 
Agriculture, sylviculture et pêche Rs 10,4 milliards 
Construction Rs 275 millions 
Autres Rs 1,25 milliard 
Source : site web de la MIC

 

Rs 55 milliards rayées en faveur du gouvernement 

Pour la deuxième année consécutive, la Banque de Maurice maintient ses mesures visant à soutenir le secteur bancaire et l’économie, affirme l’institution dans son rapport annuel. Dans le cadre de ces mesures, ajoute-t-elle, la BoM a accordé une contribution exceptionnelle unique de Rs 60 milliards au gouvernement. Au cours de l’année sous revue, un montant de Rs 55 milliards a été « written off » des réserves de la BoM (Special Reserve Fund : Rs 52 milliards, et General Reserve Fund : Rs 3 milliards), tandis que le solde de Rs  5 milliards a été comptabilisé comme « actifs financiers détenus au coût amorti » dans le bilan de la Banque et sera réglé par la suite.

Ces autres chiffres à retenir 

  • Capital et réserves : La Banque de Maurice a augmenté son capital, le 31 juillet 2020, de Rs 2 milliards à Rs 10 milliards par un transfert de Rs 8 milliards du Special Reserve Fund afin de renforcer sa position financière. 
  • Actifs : Les actifs domestiques de la BoM ont augmenté principalement en raison de l’investissement de Rs 81 milliards dans les fonds propres de la MIC. ax

Il a dit… 

La Banque de Maurice travaille sur le retrait des mesures de soutien et compte mettre en place un nouveau cadre de politique monétaire. Extraits du « statement »* de Harvesh Seegolam, le gouverneur de la Banque de Maurice, dans le rapport annuel de la BoM, où il fait mention de ces décisions. « En dépit de l’incertitude que suscite la pandémie, la Banque de Maurice se prépare au retrait progressif des mesures de la Covid-19 et travaille en étroite collaboration avec les banques pour mettre au point une stratégie de sortie appropriée. Ce processus doit être ciblé et limité dans le temps pour éviter que les ménages et les entreprises ne soient confrontés à des effets de rupture lorsque les mesures seront supprimées. » 

« La Banque est en train de revoir son cadre de politique monétaire pour mieux ancrer les anticipations d’inflation et renforcer l’efficacité de la politique monétaire. Le nouveau cadre devrait entrer en vigueur en 2022. » 

* Ce « statement » date du 27 octobre.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !