Bollywood

Ranveer Singh couronné meilleur acteur à Dubaï

Ranveer Singh

Ranveer Singh sera honoré en tant que Meilleur acteur de l’année pour sa brillante performance dans Padmaavat au cours d'une cérémonie des Asia Vision Awards à Dubaï, le 16 février. Ayushmann Khurrana s’est vu décerner le Critic’s Best Actor pour Andhadhun. Les deux vedettes seront présentes pour la grande nuit de la remise de trophées à Dubai.

Deepika Padukone a été le choix pour la Meilleure actrice pour Padmaavat, alors que Sanjay Leela Bhansali a enlevé le prix du Meilleur réalisateur pour son magnum opus. Jim Sarbh a été sacré le Meilleur acteur dans un rôle négatif pour le même film.

Les autres lauréats des Asia Vision Awards sont Kiara Advani (Emerging star of the year), Malavika Mohanan (New sensation in acting national), Dhanush et Trisha (Meilleur acteur et Meilleure actrice de l'écran tamoul), Shaasha Tirupati (Meilleure chanteuse nationale) et Majid Majidi (Meilleur Directeur international).


Ranveer Singh : «Ranbir et moi allons prendre le relais»

Répondant à une question concernant les Khans, Ranveer Singh est d’avis que Ranbir et lui vont continuer la route après l’héritage que vont quitter les Khans (Salman, Aamir et Shah Rukh).

Pour cela, il pense qu’il faut garder la tête froide. Pas question de laisser le facteur des rémunérations dominer ses choix. « Ma carrière sera finie, si je me laisse corrompre par l’argent. Je dois me protéger contre tout ce qui concerne l’argent, comme les profits. J’ai contacté une équipe de professionnels pour s’en occuper. Je vais me concentrer avec sincérité sur mon travail. Je sais que les chiffres de mes films sont en train de grossir et que je gagne aussi en statut. Cependant, je ne vais pas signer pour un projet en me disant que le film engrangera Rs 3 milliards. J’ai un seul objectif : divertir autant de gens que possible avec mes futurs projets ».


Ranveer Singh confiant pour 83

Drôle de coïncidence. Rohit Shetty ne décroche pas son gros succès habituel avec « Dilwale » malgré la présence de Shah Rukh Khan. Il se fie à Ranveer Singh pour «  Simmba » et ce film réalise un carton. Kabir Khan échoue avec 
« Tubelight » (Salman Khan). Lui aussi veut rebondir avec Ranveer Singh. C’est dire que Ranveer Singh joue, désormais, dans la cour des grands. 

« C’est difficile de copier le style de bowling de Kapil Dev. Je le constate en me préparant pour 83. Mais que c’est passionnant de tourner la vie de cette légende du cricket qu’est Kapil Dev », affirme Ranveer.

Pour sa part, Kabir Khan a une revanche à prendre sur le sort. Il prend plaisir à raconter comment l'Inde a remporté sa première Coupe du monde de cricket. Avec l’appui du capitaine Kapil Dev, dont il a admiré la constance et le sang-froid, alors qu’il assumait d’énormes responsabilités.

« Kapil Dev était une force de la nature. Après avoir été nommé capitaine à 24 ans, il a galvanisé l'équipe pour qu'elle adopte une mentalité gagnante à chaque compétition. Les gens adorent Kapil Dev, même aujourd’hui. Kabir Khan a établi pour moi les paramètres de mon personnage. C’est excitant et intimidant, mais je sens que je vais me déchaîner. Il va sans dire qu'un film sur Kapil Dev sera incomplet sans son emblème de marque. L’homme a un style de bowling inimitable et ce sera un travail difficile de reproduire les mêmes mouvements physiques », déclare Ranveer.

Après des succès monstrueux comme Ek Tha Tiger et Bhairangi Bhaijaan, c’est la première collaboration de Ranveer avec Kabir Khan qui a raté le coche avec Tubelight. L’acteur se considère privilégié de participer à la rediffusion d'un des chapitres glorieux de l'histoire sportive de l'Inde.

Ranveer Singh a déclaré qu'il n'avait pas besoin d’être convaincu pour donner son feu vert au projet. « Il n'y avait même pas de script complet quand Kabir est venu à ma rencontre. Il m’a narré une courte série d'anecdotes en me disant que ce sera la Coupe du monde de 1983. Écoute ses anecdotes : Après la première, je savais que c’était une histoire incroyable. Elle n’a jamais été filmée, parce que c’est une tentative difficile. Le mérite revient à nos producteurs qui investissent gros sur ce film », dit Ranveer pour terminer.