Live News

Ramgoolam :«Sa eleksion ki pe vini la li pou oci importan ki eleksion de 1967»

Le leader du Parti Travailliste affirme que les prochaines législatives seront toutes aussi importantes que les élections de 1967, qui ont mené à l'indépendance de Maurice.

«Zordi ban Morisien pe viv dan lanfer de pli en pli. Se pa sa ki nou ti lager pou lindepandans. Nou liberte fine wadire akapare  par enn klan : repression, surveyans. Se pourkwa sa eleksion ki pe vini la li pou oci importan ki eleksion de 1967 pou lindepandans. Se pas ki Ramgoolam bizin vinn Premie minis. Seki Morisien bizin se retrouv zot liberte», a déclaré Navin Ramgoolam en fin d'après-midi ce mercredi 18 septembre. C'était à l'issue d'une cérémonie de dépôt de gerbes au Samadhi de SSR au Jardin Botanique à Pamplemousses, à l'occasion du 119e anniversaire de la naissance de sir Seewosagur Ramgoolam.

Navin Ramgoolam soutient qu'il est important que le PTr retourne au pouvoir «pou nou kav viv, anfin respire, libre, viv en paix dan linite».

«Linite oci menase par sa bann la. Se sa le komba ki nou bizin amene dan sa eleksion la. Parseki PTr li symbolise linite ek emantisipasion. Nou ki incarne sa lespwar ki ban Morisien ena la. Biento pou ena delivrans», a ajouté Navin Ramgoolam.

Selon le leader des rouges, «seki nou pe trouve dan le pei tou amba lao». Il a déploré ce qu'il appelle le silence du gouvernement après que quatre femmes, victimes de violences conjugales, ont récemment perdu la vie. 

«Pena enn lanket ki fer la polis ti tarde pou vinn la bas.  Nanie pena la, tou kouma dir banne zafer normal pou zot», a lancé Navin Ramgoolam en faisant référence au meurtre de Shabneez Mohamud, tuée par son mari lors d'une dispute conjugale le 10 septembre dernier à leur domicile à Bel-Air-Rivière-Sèche. Cinq policiers du poste de police de la région sont soupçonnés de n'avoir pas agi à temps pour porter secours à la victime bien que le fils de celle-ci  ait sollicité l'intervention de la police le jour du drame.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !