Xplik ou K

Ramassage d’ordures à Quatre-Bornes - la mairesse : « On n’a pas de budget »

Regina M. , une Quatrebornaise, a sollicité l’aide de la rédaction de Xplik ou K. Elle dénonce le fait que les gros détritus (‘bulkywaste’) de la ville des Fleurs ne soient plus ramassés par la voirie municipale, et ce depuis un an. « J’ai constaté que les grosses ordures des citadins n’étaient plus collectées : vieux matelas, réfrigérateurs et autres appareils électroménagers trainent dans les rues », déplore la dame. « Je me suis renseignée auprès de la municipalité. On m’a expliqué qu’en raison d’un manque de moyens financiers, ces types d’ordures ne sont plus ramassés », confie Regina. 

Un million requis

Lors de son intervention, la mairesse de Quatre-Bornes, Soolekha Jeepaul Raddhoa a précisé que: « L’enveloppe allouée pour le ramassage de ces ordures n’a pas été votée. Et le site qui acceptait leur déversement n’en veut plus », dit-elle. « Normalement, nous informons les citadins, par communiqué et voie postale, quand ils peuvent sortir leur ‘bulky waste’. Cette année, bien que le communiqué n’a pas été émis, certains citadins ont déposé leurs ordures dans la rue. La mairie tentera de faire de son mieux », dit-elle.