Live News

Rama Valayden : «La police a reculé»

Quatre mots : « La police a reculé ». C’est ainsi que Rama Valayden a débuté sa conférence de presse dans l’après-midi de ce mardi 18 mai. Une conférence de presse tenue une heure après sa sortie des locaux du Central Criminal Investigation Department, où il était convoqué ce matin.

Rama Valayden a précisé qu’il « réitère son défi au Premier ministre » de répondre à ses questions. 

Et l’ancien Attorney General de déclarer que « la vérité est complètement différente. (...) La manifestation de dimanche est un prétexte pour avoir ma peau ». Il a également souligné qu’il n’y a aucune charge contre lui.

« Se pa Palestinn ki interes zot, se kouma pou kass nou, kouma pou kass mwa », a-t-il ajouté.
Rama Valayden est également revenu sur la déclaration du Premier ministre à la télévision nationale, hier, et a affirmé que Pravind Jugnauth est « responsable » de certains manquements, notamment concernant les radars.

De son côté, Me Jacques Panglose, avocat de Rama Valayden, a demandé un droit de réponse à la Mauritius Broadcasting Corporation.

« La police a reculé. Le PM a reculé. Le pouvoir central a reculé. Le peuple a remporté une grande victoire. La république est sortie gagnante », a fulminé l’ancien Attorney General.

Me Anoup Goodary, l’un des avocats de l’ancien Attorney General, a, pour sa part, affirmé que cela constitue un « abus de pouvoir » que la police ait débarqué au domicile de Rama Valayden lundi à une heure aussi avancée du matin. « Se pa enn plezir ditou », proteste-t-il.

Également présent à cette conférence de presse, Bruneau Laurette affirme que le gouvernement est « plus dangereux que la Covid-19 ». Le seul vaccin pour lui, c’est « la solidarité entre la force légale, les citoyens et la presse ».

Il a également annoncé plusieurs rendez-vous, notamment les 20 et 29 mai.

Me Rama Valayden, fondateur du Groupe Réflexion Emmanuel Anquetil (GREA), l'ancien lord-maire Sheikh Mukhtar Hossenboccus, l’avocat Shahzaad Mungroo ainsi que Noorani Aurdally, « Constituency Clerk » du député du Parti travailliste Ehsan Juman, ont été interpellés aux Casernes centrales lundi 17 mai, aux petites heures.

Ce, après une manifestation pacifique du GREA qui a eu lieu devant la municipalité de Port-Louis, dimanche matin 16 mai en soutien au peuple palestinien. Aucune accusation provisoire n’a été retenue contre Rama Valayden. 

  • Shell Fuels

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !