Live News

Rama Valayden après son arrestation : «C'est à tout prix pour avoir la peau de certaines personnes»

Il se défend d'avoir enfreint le protocole sanitaire contre la Covid-19 en participant à un rassemblement. Et crie au prétexte. Rama Valayden a tenu une conférence de presse aux côtés de plusieurs membres du Groupe Réflexion Emmanuel Anquetil (GREA) et de nombreux avocats dans l’après-midi de ce lundi 17 mai. 
Rama Valayden est revenu sur la démonstration pacifique du GREA en soutien à la Palestine devant la mairie de Port-Louis, hier dimanche, et son interpellation aux petites heures, ce matin.

« Nous étions dans un endroit aéré », contrairement à la situation dans les autobus et dans le métro, s'est défendu Rama Valayden, faisant allusion au respect des règles sanitaires de rigueur.

Et d'ajouter que les raisons réelles de son interpellation se trouvent ailleurs : « C’est à tout prix pour avoir la peau de certaines personnes » a affirmé l’avocat. 

Il ajoute que « certains agents politiques ont organisé des mariages et des anniversaires » malgré les mesures sanitaires. 

Selon Rama Valayden, lors de la démonstration pacifique, la police a demandé aux participants d'observer la distanciation sociale, ce qui a été fait. De plus, le port du masque a été respecté, souligne-t-il.

Rama Valayden a précisé qu’il a été convoqué devant la Cour demain, mardi 18 mai, à 9 h 30. 

Il sera provisoirement inculpé pour violation de la loi sur la quarantaine, et rassemblement illégal devant la cour de district de Port-Louis.

Me Anoup Goodary « attristé »

L'un des hommes de loi de Rama Valayden, Me Anoup Goodary, a, pour sa part, affirmé que l’ex-Attorney General est un « modèle ». Il se dit aussi « attristé » par la façon dont son client a été traité. C’est-à-dire interpellé très tôt le matin par la police.  

Selon Anoup Goodary, les policiers auraient pu appeler Rama Valayden « aux heures normales de bureau ». 
Autorisation de deux hauts-gradés, selon Laurette

L’activiste social Bruneau Laurette a, de son côté, déclaré qu’il était faux de dire que les organisateurs n’ont pas eu la permission de la police, de tenir une démonstration pacifique devant la municipalité de Port-Louis, dimanche 16 mai, en soutien au peuple palestinien. Il affirme qu’ils ont obtenu l'autorisation de deux hauts-gradés de la police. Il maintient que la distanciation sociale a aussi été respectée. 

« Dayer bann la inn kontrol sime, inn kontrol larout. Mo pa trouv pou ki rezon inn aret Rama,  sof pou bann rezon politik ». 

Bruneau Laurette a tiré à boulets rouges sur Pravind Jugnauth.

  • Shell Fuels

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !