People

Rajesh Callicharan fait son cinéma

rajesh Rajesh Callicharan est entouré de son épouse et de ses deux enfants pour l’ouverture du MCine Flacq le 10 août 2016.

Rajesh Callicharan, directeur de MCine et Mont Ida Films, annonce que MCine Port-Louis Waterfront sera fin prêt d’ici octobre 2019. MCine Trianon comptera trois salles supplémentaires et un « hall ». Les travaux débuteront incessamment. Il concrétise graduellement sa vision d’offrir un cinéma de qualité aux cinéphiles.

MCine Trianon a lancé ses activités en 2014. « En 2012, Novelty était la première salle à Maurice à projeter The Avengers. Aucune autre salle ne voulait le faire », indique-t-il. Il mise beaucoup sur la technologie pour améliorer le confort des spectateurs et aussi la qualité de la projection.

MCine Port-Louis Waterfront ouvrira ses portes en octobre 2019. Les travaux ont démarré en mai. Un investissement de Rs 35 à Rs 40 millions a été nécessaire. Un projecteur laser 4K destiné au cinéma sera utilisé. Il y aura trois salles avec une capacité de 520 places. D’ailleurs, MCine Trianon connaîtra aussi des développements. En effet, trois nouvelles salles viendront se greffer aux quatre en service. Il y aura également un « hall » pour les évènements privés. « Les travaux commenceront incessamment. Les trois nouvelles salles se trouveront dans un nouveau bâtiment et seront sur deux niveaux », annonce-t-il.

rajeshL’aventure cinématographique de Rajesh Callicharan débute en 1985. Le plus jeune d’une fratrie de neuf enfants lance un « vidéo club » : Spark Club, dans son village natal, Mont-Ida, à Flacq. « Un de mes frères travaillait en Arabie Saoudite et m’envoyait régulièrement des films. C’est ainsi que l’idée d’ouvrir Spark Club m’est venue », raconte-t-il. Des films sur cassette Video Home System (VHS) sont alors loués aux cinéphiles. Ensuite, il s’intéresse de près aux compagnies de distribution de films en Inde. Il les contacte et obtient l’autorisation d’importer et de distribuer à Maurice. Il monte son entreprise Mont Ida Films en 1989. Les vendeurs se déplacent alors en autobus pour livrer des cassettes auprès des « vidéo clubs » à travers l’île. En parallèle, il fournit aussi des films pour être projetés à Savoy à Vacoas. En 1993, Mont Ida Films commence à se faire connaître grâce aux grosses productions telles que Darr et Damini. Les films sur CD deviennent également populaires.


Nouvelle salle

rajeshPuis, l’idée d’ouvrir sa propre salle de cinéma germe. Ainsi, en 2002 Novelty voit le jour à Curepipe. En 2003, le propriétaire décide d’organiser son mariage religieux dans une des salles de Novelty. Il épouse Kavita. « Ma belle-mère n’y a vu aucun inconvénient, car elle s’est mariée dans une des salles de l’ex-BDC à Quatre-Bornes », confie-t-il.


rajeshEn 2004, Rajesh et Kavita accueillent leur premier-né. Harshini a un an sur cette photo. « Ma fille nous a porté chance dès sa naissance. Nous avons eu l’occasion de projeter des “Blockbusters” tels que Garam Masala et Krrish. Cela a contribué à notre notoriété », relate-t-il. Son fils Mithilesh est venu au monde en 2006.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !