Live News

«Qui veut gagner des millions?» : tout savoir sur la version mauricienne du jeu télévisé

Le studio de Qui veut gagner des millions ?

Retenez la date du samedi 11 août. C’est le coup d’envoi de la version locale de « Qui veut gagner des millions ? » Les émissions seront diffusées sur la MBC. Ce jeu télévisé, lancé sous licence par la station de télévision nationale en partenariat avec Happy Frog et Sony Pictures, est connu des Mauriciens qui l’ont déjà suivi sur les chaînes cryptées.

Bon nombre de Mauriciens sont curieux de savoir qui peut participer et comment ? Réponses pour de futurs champions, avec Santhosh Ganyaiya Kulasekhar, le directeur du jeu télévisé, et l’Executive Producer de Happy Frog, Hans Puttur.

Santhosh Ganyaiya Kulasekhar
Santhosh Ganyaiya Kulasekhar, le directeur du jeu télévisé.

Qui peut participer à la version mauricienne de « Qui veut gagner des millions ? »  
Santhosh Ganyaiya Kulasekhar : Toute personne de nationalité mauricienne, âgée d’au moins 18 ans, peut s’inscrire à ce jeu sur le 303 1111. 

Combien coûte un appel au 303 1111 ?
Hans Puttur : Un appel fait d’un téléphone fixe coûte Rs 3 la minute.

À quoi doit-on s’attendre ? 
Hans Puttur : En appelant le 303 1111, on tombe sur un répondeur doté d’un processus préprogrammé avec des questions qui sont posées à l’appelant. Sur ce numéro, on peut aussi obtenir des informations et d’autres détails sur ce jeu. Chaque numéro d’appel est enregistré par le système, pour les besoins de vérification, en vertu des règles de la Gaming Regulatory Authority (GRA), on va demander à la personne de laisser ses coordonnées téléphoniques. Sur le 303 1111, les questions sont posées à travers un audiotest. Cependant, l’appel est transféré en Inde, plus précisément à Hyderabad, pour éviter tout contact direct et tout doute de partialité entre les participants et ceux concernés par l’audiotest. Après vérification auprès de la GRA, ceux qui ont passé l’audiotest sont appelés à passer un « screen test ».

Est-ce que le format mauricien du jeu sera le même que celui de l’étranger ?
Santhosh Ganyaiya Kulasekhar : Oui, c’est le même format. Happy Frog a acheté les droits de réalisation de Sony Pictures UK pour la production du jeu télévisé à Maurice. Le savoir-faire et les nouveaux équipements fournis à la MBC permettront pour la première fois une production en « Full HD » avec huit caméras. Il y aura un nouveau système de lumière et des bottes d’éclairage. Le studio est aussi doté d’équipements audio, entre autres. Sachez que l’équipe de « Qui veut gagner des millions ? » comprend également des Senior Creative et Technical Head de Sony Pictures pour aider au bon déroulement de la production.

En quelle langue les participants doivent-ils répondre aux questions ?
Santhosh Ganyaiya Kulasekhar : Les questions seront affichées à l’écran en français et anglais. Les participants peuvent donc répondre en français ou en anglais, mais aussi en kreol.

Quel est le montant gagné pour une première bonne réponse et ensuite combien en faut-il pour remporter la cagnotte de Rs 1 million ? 
Santhosh Ganyaiya Kulasekhar : Les questions commencent au niveau 1. Celui ou celle qui donne la bonne réponse remporte Rs 1 000. À partir de là, ils peuvent poursuivre le jeu et répondre à d’autres questions. Il faut un sans-faute à quinze questions pour arriver à la dernière étape et rafler Rs 1 million. 

Y aura-t-il les fameuses options de trois chances à la version locale ?
Santhosh Ganyaiya Kulasekhar : Notre format pour Maurice est le suivant : 

  • Demandez à l’audience
  • 50 : 50 (deux des quatre réponses affichées à l’écran sont éliminées) 
  • Appelez un ami (l’ami du choix du/de la candidat [e] peut aider à trouver la bonne réponse).

Le participant peut aussi choisir de quitter le jeu. 

Maintenant que nous avons des applications d’appel WhatsApp et Skype, pourraient-elles être utilisées lors de l’option « Appelez un ami » ?
Santhosh Ganyaiya Kulasekhar : Même si nous avons plusieurs applications de communication de haute technologie, nous allons les écarter. Il pourrait avoir des coupures d’appel, des pertes de réseau ou une faible connexion de WiFi. Pour toutes ces raisons, nous préférons le traditionnel appel téléphonique.

Comment la version mauricienne se démarquera-t-elle ? Aura-t-elle une touche particulière ? 
Santhosh Ganyaiya Kulasekhar : Toutes les questions sont préparées localement en vue d’une coloration mauricienne et afin de satisfaire l’attente des Mauriciens. 

Des millions, encore des millions !

Rs 32 millions. C’est ce qui a été investi pour la réalisation de ce jeu télévisé à Maurice. Une somme à donner le tournis…

Sandra Mayotte, la présentatrice du jeu : «Je suis retournée à l’école»

Sandra Mayotte
Sandra Mayotte se dit heureuse d’avoir été choisie pour présenter la version locale de ce jeu télévisé.

Sandra Mayotte se passe de présentation. La présentatrice de télé et animatrice de la radio est connue depuis plus de vingt ans dans le domaine. Elle confie : « Je suis retournée sur les bancs de l’école, afin d’entamer cette nouvelle aventure en tant que présentatrice de Qui veut gagner des millions ? »

Dès que son nom a été retenu pour présenter ce jeu télévisé, Sandra Mayotte a bénéficié d’une formation sous la férule de Santhosh Ganyaiya Kulasekhar, le directeur de Qui veut gagner des Millions ? Malgré son expérience, elle confie qu’elle a encore beaucoup appris, car c’est une expérience très différente de celle à laquelle elle était habituée et rodée.

« Déjà, c’est une production internationale avec un concept unique qui inclut le jeu au show et je dois me mettre dans la peau d’un personnage particulier tout en restant moi-même. » Le 29 juillet, le premier épisode de l’émission a été filmé sous les regards vigilants des Production supervisors de Sony Pictures. Sandra Mayotte concède : « J’étais très stressée, comme pour une épreuve d’examens, car il fallait satisfaire les critères de Sony Pictures pour la réalisation du show. » 

Au final, tout s’est bien passé. « Lorsque quelqu’un de Sony Pictures vient vous dire que vous êtes juste excellente, dans ce que vous faites, c’est une reconnaissance internationale encourageante qui me rassure d’avoir répondu à leurs attentes », confie-t-elle. 

Sandra Mayotte se dit heureuse d’avoir été choisie pour présenter cette émission, car ce sont les personnalités les plus aimées et appréciées qui présentent ce jeu dans les pays où il est diffusé. Ses modèles sont d’ailleurs Amitabh Bachchan et Jean-Pierre Foucault. « Je voudrais être aussi bonne qu’eux tout en restant moi-même ! »