Faits Divers

Quatre ressortissants indiens arrêtés pour séjour illégal : «Notre recruteur nous avait promis du travail dans un hôtel»

tribunal-flacq

Quatre ressortissants indiens ont été arrêtés pour séjour illégal à Caroline, Bel Air, mercredi. Ils étaient venus en tant que touristes et sont restés dans l’île à la demande de leur recruteur, un compatriote qui leur aurait promis du travail dans un hôtel. Ce dernier est recherché.

C’est vers 12 h 30 que le Sub Inspector Deelah et ses hommes du poste de police de Bel Air, Rivière Sèche, se sont rendus dans une maison à Caroline. Ils sont tombés sur quatre hommes qui occupaient la demeure. Ces derniers, tous des ressortissants indiens, suspectés d’être des clandestins, ont été interrogés sur leur présence en ce lieu et le Sub Inspector leur a demandé de remettre leurs passeports.

Les doutes des policiers ont été confirmés : voilà plusieurs jours qu’ils étaient en situation irrégulière. Ils ont été conduits au poste de police pour y être interrogés. Parveen Kumar, 30 ans, Rohit, 28 ans, Dimpy Sharma, 29 ans et Rupendar Sing, 32 ans ont chacun expliqué qu’ils sont arrivés dans l’île par l’entremise d’un recruteur indien. Ce dernier leur aurait promis du travail une fois à Maurice. L’un d’eux affirme avoir contracté dans son pays un emprunt de Rs 150 000 qu’il a remis à son compatriote.

« Il nous a promis un emploi dans un hôtel et cela même sans expérience » a expliqué un des clandestins. Parveen Kumar est arrivé dans l’île le 30 mars, Rohit,  le 28 février, Dimpy Sharma, le 20 février alors que Rupendar Sing est entré au pays le 21 février. Tous étaient venus comme touristes pour quelques jours seulement. Mais ils ne sont jamais repartis.

Quand les policiers sont arrivés, le recruteur n’était pas sur place. Aux dires des ressortissants indiens, il occuperait une autre maison où il y aurait encore une dizaine d’autres de leurs compatriotes. Il est suspecté de trafic d’êtres humains. Au terme de leur interrogatoire, les quatre indiens ont été conduits en cellule policière. Ils ont comparu jeudi en cour de Flacq sous une charge provisoire d’Illegal Stay. Ils seront rapatriés. L’enquête, placée sous la supervision du SP Banarsee, se poursuit.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Made for more