Législatives 2019

Quatre personnes portent plainte pour n’avoir pu voter

La police de Port-Louis Sud a enregistré plusieurs plaintes venant d’électeurs dont les noms ne paraissaient pas sur les listes électorales, le 7 novembre.

Au poste de police de La Tour Kœnig, le jeudi 7 novembre, deux plaintes ont été enregistrées. Il s’agit de celle d’une femme de 36 ans, habitant Terrasson, Pointe-aux-Sables. Elle explique qu’elle réside à cette adresse depuis son enfance et à tout le temps accompli son devoir civique, en allant voter à la Old La Tour Koenig Govt School. Mais jeudi, lorsqu’elle s’est rendue dans cette école pour voter vers 14 h 30, le Senior Presiding Officer lui a indiqué que son nom ne figurait pas sur la liste électorale. Elle soutient que depuis les élections générales de 2014, elle n’a pas changé d’adresse, ni s’est de nouveau fait enregistrer auprès de la Commission électorale. Elle a aussi précisé qu’aucun cadre de cet organisme est venu chez elle pour son enregistrement.

Idem pour un clerk de 30 ans habitant La Tour Kœnig, qui explique qu’il est domicilié à cet endroit depuis 2014. Il habitait autrefois à la rue Monseigneur Leen, à Port-Louis, et a pour habitude de voter à l’école Edgar Millien,  au  no 2. Il s’est rendu dans cette institution, où on lui a informé qu’il devrait se rendre à l’école New La Tour Koenig, dans la circonscription no 1, pour pouvoir voter. Une fois là-bas, il n’a pu voter, car son nom ne figurait sur la liste d’aucune de ces deux écoles.

Le directeur d’une compagnie, âgé de 40 ans et habitant Pointe–aux-Sables, a également déposé une plainte au poste de police de la localité, parce qu’il n’a pu exprimer son vote. Dans sa déposition, il a affirmé que, depuis 12 ans, il réside à la même adresse et a toujours voté à l’école du gouvernement de Pointe-aux-Sables pour les élections générales. Il a constaté que son nom ne figurait pas sur la liste électorale, jeudi. Pourtant, devrait-il préciser, il a déjà téléphoné à l’Electoral Supervisory Commission dans le passé pour avoir la confirmation que son nom figurait sur la liste des votants à l’école de Pointe-aux-Sables. Il avait obtenu la confirmation du bureau de la Commission électorale. Grande   fut sa surprise de constater, jeudi, que nom n’était pas inclus sur la liste.

Un agent d’assurances de 40 ans, habitant Pointe–aux-Sables, a également saisi la police pour le même problème. Il explique qu’il votait officiellement au Frank Richard SSS, à La Tour Kœnig, quand il vivait à Cité Débarcadère. En 2016, il a changé d’adresse mais n’a jamais notifié le bureau de la Commission électorale. Jeudi, quand il s’est présenté à l’école Franck Richard SSS, son nom ne figurait pas sur la liste des votants. Il s’est même rendu en vain dans plusieurs écoles se trouvant dans son catchment area, mais son nom n’y figurait toujours pas.

Ainsi, au total, la police a enregistré quatre doléances. Des enquêtes ont été ouvertes.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !