Live News

Quatre hauts fonctionnaires forcés à la retraite

Des chamboulements sont à prévoir dans la Fonction publique, surtout au niveau des hauts fonctionnaires. En sus de quelques promotions et une série de transferts, après les élections générales, quatre hauts fonctionnaires, notamment deux Senior Chief Executives (SCE) et deux Permanent Secretaries (PS), ont été sommés de partir à la retraite prématurée. Fin novembre 2019, le Head of the Civil Service, Nayen Koomar Ballah, leur a transmis le message que leurs services n'étaient plus souhaités par le gouvernement.

Selon nos recoupements, un SCE et un PS ont accepté de partir après certaines formalités administratives, soit fin février 2020. D’ailleurs, ils ont déjà soumis leur lettre de demande à la retraite, malgré un manque à gagner de quelque Rs 200 000 chacun. Par contre, les deux autres tentent de résister à cette demande. La PS n’est plus en odeur de sainteté auprès des dirigeants des partis au pouvoir, son époux était très actif au sein du PTr lors des dernières élections. « Jusqu’à quand vont-ils résister ? », se demande-t-on dans la haute hiérarchie de la Fonction publique. Car ceux qui résistent à cette sommation courent le risque d’être mis à la porte sous l’article 113(3)(b) de la Constitution qui stipule « An appointment may be terminated at any time after a general election held after the appointment. » Cet amendement a été apporté à la Constitution en 1982 par le gouvernement MMM-PSM qui a permis la mise à pied de plusieurs hauts fonctionnaires considérés comme étant proches du PTr et du PMSD, dont Hervé Duval, frère de sir Gaëtan Duval, leader d’alors du PMSD.

Entre-temps, le gouvernement « positionne ses pions » au sommet de la Fonction publique. En sus de Nayen Koomar Ballah, le gouvernement compte un deuxième homme fort, en la personne d’Om Kumar Dabidin. En deux mois, il a reçu deux promotions. Fin novembre 2019, il est promu Senior Chief Executive et, début janvier 2020, il devient Secretary to Home Affairs. Il sera responsable des dossiers relatifs à la sécurité du pays, dont la force policière, et aussi ceux du Pay Research Bureau, du Government Information Services, de l’Electoral Commission Office, de la Government Printing et de la Civil Status Division.

D’ici février, au moins quatre SCE seront nommés avec certains départs à la retraite, dont celui de Jean Maxy Simonet et George Henry Jeanne. Tout indique que la SCE Asha Devi Burrenchobay est mise à l’écart, étant responsable du département Human Rights au sein du ministère des Affaires étrangères, de l’Intégration régionale et du Commerce international.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !