Politique

À Quatre-Bornes vendredi : Ramgoolam accuse le GM de tenter « d’acheter » ses agents 

L'ex-PM a été très critique envers la gestion de la santé publique. L'ex-PM a été très critique envers la gestion de la santé publique.

Le leader du Parti travailliste, Navin Ramgoolam, qui participait vendredi à une distribution de cadeaux à la Résidence St-Jean, a mis ses partisans en garde contre les gros moyens qui seront utilisés par le gouvernement en vue des prochaines élections générales. « Ils sont en train d’offrir beaucoup d’argent aux personnes, notamment dans les circonscriptions No 14 et No 18. Ala ki kalite travay zot pe fer », a-t-il dit. L’ancien Premier ministre a même révélé que l’épouse d’un politicien a tenté, il y a quelque temps, d’acheter un de ses agents mais ce dernier ne s’est pas laissé convaincre.

Le leader des rouges s’en est aussi pris à la politique gouvernementale concernant la qualité de service de santé offerte dans les hôpitaux. Il a surtout critiqué le service de dialyse. « C’est un massacre, ils ne savent même pas faire la stérilisation », a-t-il déclaré. Navin Ramgoolam, a aussi critiqué les équipements médicaux qui ont été achetés pour les personnes souffrant de maladies cardiovasculaires.

Ces équipements, selon lui, ne sont pas de bonne qualité et ont déjà provoqué mort d’hommes. Plusieurs autres membres de l’état-major des rouges étaient aussi présents à cette cérémonie, dont le président du parti, Patrick Assirvaden, le député de la circonscription, Arvin Boolell, ainsi que Brian Glover. Le député Arvin Boolell s’est dit confiant d’une grande victoire aux prochaines élections.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Made for more