Magazine

Quatre artistes mauriciens au 18e Asian Art Biennale au Bangladesh

18e Asian Art Biennale Quatre artistes mauriciens ont vécu une expérience unique au Bangladesh.

Quatre artistes mauriciens, Said Aniff Hossanee, Dev Chooramun, Nishal Purbhoo et Aslam Mohangoo, ont participé au 18e Asian Art Biennale qui se tient du 1er au 30 septembre au Bangladesh Shilpakala Academy. Ils partagent leur expérience.

Chaque deux ans, ils sont un groupe d’artistes à participer à cet évènement. Cette année, l’invitation a été lancée par le groupe Footbridge Connecting Arts dont le président est l’artiste Said Aniff Hossanee. Il a recommandé trois autres participants  : Dev Chooramun, Nishal Purbhoo et Aslam Mohangoo. « C’est important pour moi d’offrir l’opportunité aux jeunes artistes de participer à ce type d’évènement. C’est l’occasion pour eux de se frotter aux artistes internationaux. Après la troupe de sculpteurs de Lewis Dick lors de la précédente édition, ce sont Nishal et Aslam qui ont été sélectionnés cette année. »

Trois membres de la délégation ont bénéficié du « Visual International Artist Grant » du ministère des Arts et de la culture. Du 30 août au 5 septembre, la délégation a pu assister à la cérémonie de remise des prix, un spectacle culturel et un séminaire sur le thème « Art, Pedagogy and Promotion ». Lors de leur séjour, les participants ont fait une croisière sur le fleuve Buriganga de Sadarghat à Munshigonj. Ils ont visité la Place Central Shaheed Minar, lieu de révolution pour l’Indépendance du Bangladesh. Dans l’après-midi du 5 septembre, Dev Chooramun, Nishal Purbhoo, Aslam Mohangoo et deux artistes réunionnais, Charly Lesquelin et Mika Boyer, ont participé à un live-painting en présence d’enfants autistes au siège de la Shilpakala Académie. « Les toiles, réalisées par nos artistes seront mises en vente. La somme recueillie servira à aider ces enfants malades. »