Live News

Quarantine act : une personne condamnée à trois semaines de prison 

Après presque une année, un premier Mauricien a été sanctionné par la justice sous la Quarantine Act. Le jugement est intervenu le mardi 22 juin en Cour de district de Rivière-Noire et c’est la première condamnation sous cette législation. Il faut souligner que le jugement est survenu très rapidement dans cette affaire. 

L’accusé est un certain Kailash Kissonah, âgé de 32 ans. Cet habitant de Pointe-aux-Sables avait été admis en quarantaine à l’hôtel Pearl Beach le 4 juin 2021 suite à un exercice de contact tracing. Cependant, il s’est évadé dans la nuit du 11 juin 2021 du centre, mais s’est rendu à la police de La Tour-Koenig le lendemain. Une accusation provisoire de « breach of quarantine act » avait été retenue contre lui devant la Cour de district alors que le cas a été rapporté à la police de Flic-en-Flac. 

Le mardi 22 juin, l’accusé a été reconnu coupable et a écopé d’une peine de trois semaines d’emprisonnement et Rs 1 000 d’amende. Pour rappel, le non-port du masque ou le mauvais positionnement du masque, les rassemblements illégaux, induire l’enquête de « contact tracing » en erreur, ne pas rapporter un cas ou dissimuler des informations, entre autres, sont punissables sous la Quarantine Act. L’amende peut atteindre Rs 500 000 et cinq ans d’emprisonnement. 

 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !