Live News

Qatar 2022 : la Coupe du monde de la controverse

À J-9 de la Coupe du monde 2022, les noms des joueurs qui défendront leur drapeau national commencent à tomber. Pays hôte, le Qatar lancera les hostilités face à l’Équateur, le 20 novembre prochain, en ouverture de cet événement planétaire. Le sport roi ne déchaînera probablement pas la même passion cette année, avec les polémiques entourant l’organisation de cette compétition. À Maurice, le Mondial sera l’occasion pour certains chefs d’entreprise de resserrer les liens familiaux derrière leurs équipes favorites, alors que d’autres ont à contrecœur décidé de boycotter ces jeux. D’où l’insistance des syndicalistes mauriciens pour que les droits des travailleurs soient respectés, peu importe le pays organisateur. Cependant, la fièvre du Mondial se fait d’ores et déjà sentir avec la vente d’accessoires relatifs à l’événement. Pubs et restaurants devraient dès le 20 novembre prochain vibrer et briller aux couleurs des amateurs de foot à Maurice.

Ces chefs d’entreprise partagés entre boycotter ou assister à la grand-messe footballistique 

Certains trépignent d’impatience pour assister au Mondial, alors que d’autres vont bouder l’événement en raison de la polémique entourant le pays organisateur. Quoi qu’il en soit, la Coupe du Monde continue à attiser les passions !

Afsar Ebrahim, directeur de Kick Advisory Services : «Le gagnant de cette Coupe du monde sera aussi un perdant»

afsar
Afsar Ebrahim, grand supporteur de l’équipe d’Angleterre, ne regardera pas la Coupe du monde 2022.

Une Coupe du monde de la disgrâce ; c’est ainsi qu’Afsar Ebrahim définit l’événement qui se tiendra du 20 novembre au 18 décembre au Qatar. Tout d’abord, parce que celui-ci vient stopper temporairement les différents championnats de football. Le directeur de Kick Advisory Services anticipe la fatigue des joueurs au retour dans leur club respectif après cette Coupe du monde. « La Coupe du monde n’est pas le plus grand championnat de football. Le niveau de cette compétition s’affaiblit de plus en plus », constate-t-il. 

Les conditions dans lesquelles le Qatar a été sélectionné pour tenir cet événement footballistique sont également pointées du doigt par Afsar Ebrahim. Il dénonce la tragédie subie par certains ouvriers au Qatar lors de la construction des stades où certains ont même perdu la vie. « Je suis supporteur de l’équipe d’Angleterre. Cependant, je n’ai aucun intérêt à regarder la compétition. C’est la première fois que j’accepte volontairement de ne pas la suivre », confesse le directeur de Kick Advisory Services. Son souhait est que les joueurs qui y participent soient épargnés de blessures pour pouvoir reprendre la compétition dans leurs clubs respectifs par la suite. « J’attends le Boxing day au Royaume-Uni avec impatience. Je préfère regarder un match opposant Nottingham Forest à Brighton. Pour moi, le gagnant de cette Coupe du monde sera aussi un perdant », conclut Afsar Ebrahim. 

Gerald Lincoln, Country Managing Partner d’EY : «Focalisons-nous sur le sport»

gerald
Gerald Lincoln et ses enfants sont des supporters des Bleus. 

L’engouement et l’excitation suscités habituellement par la Coupe du monde ne sont pas encore au rendez-vous. C’est du moins l’avis de Gerald Lincoln. Il fait observer que les médias ne promeuvent pas le début de cet événement footballistique mondial. « Nous n’avons pas le Wakawaka cette année. Je suis cependant personnellement excité par l’événement », souligne-t-il. Le Country Managing Partner d’EY vivra une première Coupe du monde aux côtés des deux derniers de la famille. « Leurs maillots de l’équipe de France sont déjà prêts. Ils n’auront pas le choix que de supporter, comme moi, les champions du monde en titre, en l’occurrence, les Bleus », sourit Gerald Lincoln. 

En sus de l’équipe dirigée par Didier Deschamps, Gerald Lincoln est d’avis qu’il faudra garder un œil attentif sur le Brésil et l’Allemagne. Il espère que tous les bons joueurs seront présents au rendez-vous en dépit de la cadence infernale actuelle des divers championnats de football. Le Country Managing Partner d’EY qui, chaque quatre ans, mise sur une victoire de l’équipe de France, espère que celle-ci restera championne en titre, poussée par Kylian Mbappé, en qui Gerald Lincoln voit le meilleur buteur de la compétition. 

Quid des polémiques qui ont précédé la Coupe du monde au Qatar ? Gerald Lincoln soutient que « personne ne peut approuver ce genre de pratiques. C’est un rassemblement sportif et il faut mettre la politique de côté. La décision concernant son organisation au Qatar a été prise il y a huit ans de cela. Il y a certainement l’injection du big money, mais nous devons nous focaliser sur le sport », argue-t-il.   

Trinida Chetty, CEO de Deco DesignFan inconditionnelle de l’équipe de France

trinida
Trinida Chetty a déjà acheté un maillot français pour son fils. 

Le dernier trimestre de l’année symbolise également la haute saison. Difficile dans un tel contexte pour l’entrepreneure de rester scotcher devant la télévision même si la Coupe du monde en vaut la chandelle. Cependant, Trinida Chetty affirme qu’elle fera de son mieux pour regarder le maximum de matchs possible. Fan inconditionnelle de l’équipe de France, la CEO de Deco Design ne compte pas manquer les différentes rencontres des Bleus. Ayant vécu pendant 10 ans à Montpellier, elle espère que son équipe de cœur soulèvera le trophée à la fin de la compétition. D’ailleurs, dit-elle, « j’ai déjà acheté un maillot français pour mon fils ». 

Par ailleurs, loin de cautionner les systèmes mis en place par le Qatar pour accueillir la Coupe du monde, Trinida Chetty est cependant d’avis qu’il est aujourd’hui un peu tard pour se plaindre. « Les réactions auraient dû pleuvoir dès le début. Les dirigeants mondiaux ont tous joué à la politique de l’autruche. Je dirai que non seulement c’est tard, mais aussi hypocrite de notre part de réagir maintenant », soutient-elle.

Mathieu Mandeng, CEO de la Standard Chartered Mauritius : «À mon grand regret, je serai contraint de suivre l’événement à la télé»

mathieu

La Coupe du monde est l’événement tant attendu dans les quatre coins du monde. Comment prévoyez-vous de vivre l’édition 2022 qui débute au Qatar dans quelques jours ?
Je vais vivre la Coupe du monde en tant qu’un aficionado du football. J’ai même un temps envisagé d’aller physiquement au Qatar avec mes enfants qui sont également fans de football, mais mon programme professionnel ne me permet pas de le faire. Je serai donc, à mon grand regret naturellement, contraint de suivre les matchs à la télévision.
 
Quels sont les matchs qui retiendront votre attention durant cette Coupe du monde 2022 ?
Les équipes que je vais suivre absolument sont les Lions Indomptables du Cameroun, les Bleus de l’équipe de France, les Lions de la Teranga, soit le Sénégal, le Ghana et les autres équipes en fonction de mon programme. 

L’organisation de cette édition 2022 a été secouée par des polémiques. Quelle est votre position sur celle entourant les travailleurs au Qatar ?
Honnêtement, je crois que dans la vie, il y a un temps pour tout. Il y a un temps pour polémiquer et un temps pour le jeu. Que le jeu commence !

Quelle est l’équipe qui, selon vous, ramènera la coupe à la maison ?
À ce stade, c’est difficile de faire un pronostic. Cependant, je souhaite que les Lions indomptables ou les Bleus soient les vainqueurs. Je parle ici avec le cœur plutôt que la raison naturellement. Mais peut-être est-ce juste du wishful thinking ?

Capdevila Heba, Managing Director de Cementis (Mauritius) : «Un événement sportif qui regroupe des gens et qui donne un sens d’appartenance»

hebaLa Coupe du monde est l’événement tant attendu dans les quatre coins du monde. Comment prévoyez-vous de vivre l’édition 2022 qui débute au Qatar dans quelques jours ?
Il y aura des programmes chez moi avec la famille et surtout aux côtés de mes enfants et de mon époux pour suivre la Coupe du monde. C’est un événement sportif qui regroupe des gens et qui donne un sens d’appartenance. 

Quels sont les matchs qui retiendront votre attention durant cette Coupe du monde 2022 ?
Je dirais principalement l’équipe d’Espagne et les équipes qui sortiront du lot, surtout celles dont personne ne s’y attendait. Je vais les encourager. En tant qu’Espagnols, mes enfants, mon époux et moi-même seront derrière l’équipe d’Espagne. À vrai dire, ils n’ont pas trop le choix (rires). 

L’organisation de cette édition 2022 a été secouée par des polémiques. Quelle est votre position sur celle entourant les travailleurs au Qatar ?
La réalité sociale de chaque pays est propre à celui-ci. Je ne ferai pas de jugement, car nous ne vivons pas au Qatar. Cependant, chaque pays a le droit de prendre position. 

Quelle est l’équipe qui, selon vous, ramènera la coupe à la maison ?
La Roja (équipe d’Espagne) a toutes ses chances de remporter la Coupe du monde 2022.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !